Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

STM

Accueil > Agression d’un jeune homme à Marseille - Christian Estrosi : "Face à (...)

< >

Agression d’un jeune homme à Marseille - Christian Estrosi : "Face à l’horreur, on ne peut pas rester les bras-ballants"

jeudi 1er décembre 2016

Christian Estrosi, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur de réagir dans un communiqué « Comment ne pas être sous le choc en apprenant le décès d’un adolescent de 16 ans agressé à l’arme blanche dans les rues de Marseille ? A sa famille, dont je mesure la douleur, je veux dire mon immense émotion. Mes pensées vont particulièrement à sa maman, membre du personnel de la collectivité régionale. Je veux lui dire à quel point l’ensemble de ses collègues, chacun d’entre nous, ici à la Région, est à ses côtés dans cette terrible épreuve. Ce jeune homme était scolarisé dans un lycée régional, c’est pourquoi je veux également adresser aux élèves et au personnel de son établissement, dont nous imaginons l’effroi, ma solidarité et ma peine. Mes services ont immédiatement dépêché une cellule de soutien psychologique. La sécurité de nos enfants est une exigence. Voilà pourquoi nous avons engagé un Plan de sécurité intérieure régional doté de 250 M€, engageant notamment pour nos lycées et nos Centres de Formation d’Apprentis, un vaste plan de sécurisation doté de 20 M€ : vidéosurveillance, installations d’alarmes différenciées, travaux de sécurisation des enceintes, médiation de sureté aux abords des lycées. Pour autant, même hors de l’enceinte scolaire, la rue ne peut pas être une zone de non-droit pour nos enfants. C’est pourquoi j’ai immédiatement proposé au Préfet de police de Marseille, Laurent Nuñez , une réunion d’urgence associant l’ensemble des acteurs : l’État, naturellement, les représentants des forces de l’ordre, mais aussi les collectivités locales comme les acteurs associatifs. Face à l’horreur, on ne peut pas rester les bras-ballants, chacun se doit d’agir, dans le cadre des responsabilités qui sont les siennes. »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.