Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Antisémitisme, racismes et menaces contre la démocratie le Camp des Milles (...)

< >

Antisémitisme, racismes et menaces contre la démocratie le Camp des Milles ouvre gratuitement ses portes ce week-end "pour que l’Histoire éclaire notre présent"

jeudi 14 février 2019

JPEG - 95 ko
(Photo Philippe Maillé)

Tags, profanations, insultes, agressions, nouveau meurtre d’une vieille dame après l’assassinat d’Ilan Halimi et des enfants juifs de Toulouse. Les actes antisémites ont bondi de 74% en France en 2018, indique le Premier ministre... Une explosion qui s’ajoute aux nombreuses autres formes d’intolérances aujourd’hui, racistes et homophobes en particulier, qui témoignent du climat sociétal actuel nauséabond et annonciateur de lendemains sombres pour notre démocratie, si la réaction des citoyens n’est pas puissante et immédiate comme l’expérience historique l’exige. L’antisémitisme a toujours été en Europe un révélateur et un annonciateur de maux plus larges pour toute la société. Pour que l’histoire et la mémoire puissent éclairer notre présent, le Camp des Milles ouvrira gratuitement ses portes le samedi 16 et dimanche 17 février. Afin que chaque citoyen puisse disposer des outils scientifiques d’analyse des dangers qui nous guettent et des réactions possibles. Dans la boîte de Pandore qu’ont ouverte aujourd’hui les démagogues et extrémistes de tous poils, c’est la paix civile, voire la paix tout court, qui se joue actuellement en France, en Europe et ailleurs. On en voit aussi la confirmation dans les violences actuelles contre des biens et des personnes symbolisant la démocratie.
Plus d’info : campdesmilles.org

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.