Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

STM

Accueil > Attentats à Paris - réaction d’EELV Paca

< >

Attentats à Paris - réaction d’EELV Paca

dimanche 15 novembre 2015

Dans un communiqué EELV Paca : "Nous sommes aux côtés des familles et proches qui pleurent aujourd’hui les victimes des attentats de Paris, et nous leur présentons nos condoléances et l’assurance de notre compassion. Cette nuit terrible doit renforcer notre détermination à préserver la Vie, la liberté de pensée, et à refuser tous les fanatismes, facteurs de haine et d’exclusion. Nous affirmons notre volonté de nous attacher à rechercher les racines profondes, politiques et sociologiques, de cette violence aveugle, et de nous y attaquer. Refusons le repli derrière les frontières et les murs que certains rêvent d’édifier entre les peuples. Refusons de céder à la peur, refusons les amalgames entre peuples musulmans et terrorisme, mobilisons nous dans une solidarité sans violence."

Messages

  • La séance du Parlement, réuni en Congrès hier, me semble correspondre à la meilleure réaction possible, à cette heure, face aux périls qui menacent la vie des citoyens.
    La liberté démocratique doit, hélas, marquer, le pas compte tenu des circonstances.
    Cependant, tout attentat est un crime de sureté de l’Etat. Ce sont les Etats (qui ne s’entendent pas, ne serait-ce que pour asphyxier financièrement les structures terroristes) au travers des victimes citoyennes, qui sont visés pour sublr le sort de ceux d’Irak, Libye, Somalie, Yémen, etc ... La fréquence et la gravité des attentats devrait être mieux connues du grand public car elles progressent de manière terrifiante depuis que le Monde n’est plus bipolaire (1989). Là où l’Etat de droit disparaît, c’est le crime sous toutes ses formes, ne rencontrant plus aucune barrière à son emprise totale sur la société civile, étouffe les libertés et celles des femmes au premier rang.
    La lutte n’est pas nouvelle. La piraterie l’a précédée. Mais la lutte contre la piraterie favorisait l’établissement des royaumes puis des Etats (César).
    Chaque attentat, même raté, est d’abord un échec des Etats.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.