Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

STM

Accueil > La force du volontariat du Service départemental d’incendie et de secours des (...)

< >

La force du volontariat du Service départemental d’incendie et de secours des Bouches-du-Rhône (SDIS13)

vendredi 14 avril 2017


En 2016, 76% (78% au niveau national) des sapeurs-pompiers qui composent l’effectif du SDIS13 sont des volontaires (soit 4500 engagés citoyens - 193 000 en France). Si ce chiffre est en légère hausse par rapport à 2015 (4 225 engagés comme SPV), cet équilibre reste fragile. En effet, le volontariat est une véritable force et une réelle nécessité dans notre modèle de sécurité civile, plus encore dans notre département, et ce à plusieurs titres :
- Au regard de la forte mobilisation durant certaines périodes, l’implication des sapeurs-pompiers volontaires est indispensable. Chaque jour l’effectif de garde quotidien peut doubler selon les risques, passant de 500 agents mobilisés à près de 1000 en seulement une heure. Les catastrophes naturelles, les nouvelles menaces liées au contexte international, comme les accidents industriels et technologiques exigent cette montée en puissance des services d’incendie et de secours dans des délais très courts ;

- Le volontariat apporte une richesse humaine conséquente, des compétences et un réel ancrage territorial grâce à la grande diversité des profils. Aux côtés des sapeurs-pompiers professionnels qui constituent l’épine dorsale du système, les engagés citoyens apportent leurs connaissances et compétences professionnelles comme universitaires. La richesse de notre territoire en matière économique irrigue le volontariat. La multitude de parcours comme de profil permet au Corps départemental une diversité qui enrichit les individus qui le composent. C’est un gage de réussite opérationnelle et de pragmatisme du quotidien comme lors de crise exceptionnelle ;

- La mobilisation des citoyens (jeunes et moins jeunes, femmes et hommes, salariés comme étudiants, …) et leur engagement permettent de stabiliser voire d’augmenter les effectifs des sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône. La répartition demeure toutefois inégale, dans certains départements ruraux, comme dans certains secteurs du département. C’est la raison pour laquelle, le SDIS 13 avec l’aide du Conseil départemental engage chaque année 30 jeunes en service civique, développe une classe de cadets de la sécurité civile, forment 400 jeunes sapeurs-pompiers répartis dans les 25 écoles résidant dans des centres de secours avec l’appui de l’Union départementale.

Le recrutement de sapeurs-pompiers volontaires (300 par an en moyenne au SDIS 13) demeure donc indispensable au bon fonctionnement des services d’incendie et de secours dans le Département comme dans tous les autres. Le volontariat chez les sapeurs-pompiers est l’image même d’un véritable engagement citoyen, reflet de notre société, de sa richesse, de sa diversité.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.