Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

STM

Accueil > Bouches-du-Rhône - Incendie criminel du collège de l’Estaque : réaction de (...)

< >

Bouches-du-Rhône - Incendie criminel du collège de l’Estaque : réaction de Martine Vassal

mercredi 22 novembre 2017

JPEG - 165 ko
(Photo Robert Poulain)

Martine Vassal, présidente du département des Bouches-du-Rhône condamne dans un communiqué « avec la plus grande fermeté les violences urbaines et l’incendie criminel perpétrés la nuit dernière contre le collège de l’Estaque ». Soulignant : « Nous sommes à pied d’œuvre pour que l’établissement, dont l’entrée a été particulièrement endommagée par le sinistre, puisse accueillir ses élèves le plus normalement possible. Nous faisons le maximum pour limiter la gêne occasionnée par cet acte de vandalisme gratuit et engageons sans délai les premiers travaux, évalués à près de 70 000 euros, pour que l’entrée du collège de l’Estaque soit réhabilitée à la rentrée des vacances de Noël. » Rappelant toujours dans le communiqué : « La démarche que nous avons engagée pour renforcer la sécurisation des collèges, notamment par l’installation des caméras de vidéo-protection, comme nous le faisons pour les autres établissements du département dans le cadre du Plan Charlemagne, a démontré toute son efficacité et le bon sens de l’initiative que je porte avec la majorité. » Valérie Guarino, conseillère départementale déléguée aux collèges, s’est
entretenue, dès ce matin avec la principale du collège de l’Estaque et Maurice
Rey, conseiller départemental délégué à la sécurité et à la prévention de la
délinquance, s’est immédiatement rendu sur place. « A leurs côtés, je souhaite que les deux Conseillers départementaux du canton concerné, Josette Sportiello et Henri Jibrayel, puissent réaliser un point sur la situation dans le secteur et sur les problématiques urgentes à régler. J’appelle les autorités à mettre tout en œuvre pour retrouver les auteurs de ces dégradations au plus vite et qu’ils soient sévèrement punis par la justice. Nos enfants ne doivent pas être, et ne seront jamais, pris en otage par les violences urbaines. »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.