Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

STM

Accueil > Bouches-du-Rhône - Martine Vassal : "Rétablir les peines planchers pour les (...)

< >

Bouches-du-Rhône - Martine Vassal : "Rétablir les peines planchers pour les auteurs de violences contre les forces de sécurité"

mercredi 3 janvier 2018

JPEG - 162.8 ko
(Photo Patricia Maillé-Caire)

Martine Vassal, présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône déclare dans un communiqué : « Je condamne fermement les violences, tant gratuites qu’intolérables, dont ont été victimes nos sapeurs-pompiers 13 à l’occasion des fêtes de fin d’année. Dans la nuit du 31 décembre, un véhicule d’intervention a en effet été la cible de jets de pierres, alors même que nos pompiers venaient éteindre l’un des 19 incendies volontaires déclenchés durant cette soirée sur la seule commune de Miramas ! Par chance, aucun de nos hommes n’a été blessé, mais ces actes irresponsables n’en demeurent pas moins scandaleux. Cette agression fait malheureusement écho à celle d’une extrême gravité qui s’est produite, au même moment, à Champigny-sur-Marne, où deux policiers ont été lâchement passés à tabac.
La violence contre nos forces de l’ordre et le mépris de l’uniforme dont font preuve certains sont inadmissibles dans notre République. Où qu’ils se produisent, ces actes d’une incroyable lâcheté, comme tout outrage à l’encontre des agents de la force publique, doivent être dénoncés et combattus sans relâche.
Ils méritent surtout qu’une sanction judiciaire d’une sévérité exemplaire soit prononcée contre leurs auteurs. Je demande ainsi au Gouvernement de prendre ses responsabilités et des mesures concrètes afin que les faits de violence sur personnes dépositaires de l’autorité publique fassent l’objet d’une instruction prioritaire et que les peines planchers soient rétablies contre leurs auteurs. En ce début d’année, je veux réaffirmer mon soutien total à l’ensemble de nos forces de sécurité et à nos sapeurs-pompiers qui accomplissent un travail remarquable, et sans cesse plus exigeant, pour assurer notre protection au péril de leur propre vie. Leur courage et leur dévouement, en première ligne pour nous porter secours et assistance au quotidien, doivent unanimement forcer notre respect. Nos pompiers, comme nos soldats, nos policiers et nos gendarmes savent qu’ils pourront toujours compter sur ma détermination et mon soutien pour qu’ils puissent mieux prévenir ces agressions inacceptables, auxquelles ils réagissent toujours avec un courage et un sang-froid exemplaires. N’oublions jamais qu’ils les subissent dans l’exercice de leurs missions au service de notre société. »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.