Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Bouches-du-Rhône : Préparation de la fête de l’Aïd El Kébir

< >

Bouches-du-Rhône : Préparation de la fête de l’Aïd El Kébir

mardi 22 septembre 2015

JPEG - 195.3 ko
(Photo Philippe Maillé)

La fête de l’Aïd El Kébir (ou Aïd el Adha) se déroulera les 24,25 et 26 septembre. En concertation avec les représentants de la communauté musulmane, la Préfecture des Bouches-du-Rhône souhaite informer les éleveurs et les fidèles des modalités pratiques définies pour respecter le rite de l’abattage des moutons, tout en préservant la sécurité des personnes, et le respect des règles sanitaires, environnementales et de protection animale. Dans le département des Bouches-du-Rhône, l’abattage des animaux est exclusivement autorisé dans les abattoirs agréés par la Direction Départementale de la Protection des Populations (D.D.P.P.) figurant dans la liste suivante. Dix sites temporaires et 2 sites pérennes sont agréés pour 2015.

10 Abattoirs Temporaires

- SARL SAB C/O Unimer, port de pêche de Saumaty, Marseille 15e
- KNS, Lieu-dit La Bugade 368 Route Nationale 13170 Les Pennes Mirabeau
- Charex, Lieu-dit La Bugade 368 Route Nationale 13170 Les Pennes Mirabeau
- SARL BARROU, La Cabacette Chemin le Plan des Pennes 13170 Les Pennes Mirabeau
- Domaine Val Jean Albert Poncet, Chemin de Réganat 13170 Les Pennes-Mirabeau
- Ferme des Espilleres, Chemin des Espilleres 13400 Aubagne
- GAEC la Massuguiere Domaine de la Massuguière 13800 Istres
- Mas de la Grande Visclède Mas de la Grande Visclède 13150 Tarascon
- Goin, Route des Grignans 13430 Eyguieres
- Hamimid, Quartier Bresson Route de la Marseillaise 13530 Trets

2 Abattoirs pérennes

- Abattoir Alazard & Roux Tarascon
- Abattoir de Provence Marseille
Seules ces structures garantissent le respect des règles d’hygiène et de sécurité, la présence d’un sacrificateur agréé par l’instance religieuse et une inspection sanitaire par les services de l’État. Ainsi les carcasses seront propres à la consommation. En effet, des risques cutanés ou d’épizootie liés à la proximité des animaux vivants et des risques de parasitisme ou de toxi-infection alimentaire liés à la consommation des viandes non inspectées ne peuvent être exclus et ont déjà été recensés par le passé. En outre, certaines parties du corps de l’animal ne doivent absolument pas être consommées (la rate et une partie de l’intestin). La préfecture des Bouches-du-Rhône tient à rappeler le caractère obligatoire de ces prescriptions. Les services de l’État procéderont à des contrôles pour vérifier la bonne application de ces règles et le respect de l’organisation mise en place.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.