Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

STM

Accueil > Armes chimiques : les États-Unis, la France et la Grande-Bretagne ont frappé (...)

< >

Armes chimiques : les États-Unis, la France et la Grande-Bretagne ont frappé en Syrie

samedi 14 avril 2018

Les États-Unis, le Royaume-Uni et la France ont lancé dans la nuit de vendredi à samedi 14 avril une opération militaire conjointe en Syrie, en représailles à une attaque chimique présumée le 7 avril à Douma, près de Damas. Pour le Président de la république, Emmanuel Macron, via un communiqué « La ligne rouge a été franchie. J’ai donc ordonné aux forces armées françaises d’intervenir ». Ces frappes ont visé « le principal centre de recherche » et « deux centres de production » du « programme clandestin chimique » du régime syrien, a précisé dans la matinée la ministre française des Armées Florence Parly.

Le régime syrien a dénoncé une « agression barbare et brutale » des Occidentaux, a rapporté l’agence officielle Sana. Ces frappes visent à « entraver » une mission de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC), qui devait entamer samedi son enquête à Douma sur une attaque chimique présumée, selon Sana. Dans un communiqué Antonio Guterres, le secrétaire général de l’ONU déclare : « J’appelle tous les États membres à faire preuve de retenue dans ces circonstances dangereuses et à éviter tous les actes qui pourraient entraîner une escalade de la situation et aggraver les souffrances du peuple syrien ».
La Russie a vivement réagi à la frappe des Américains et de leurs alliés Britannique et Français. L’ambassadeur russe aux États-Unis, Anatoli Antonov, a déclaré que les frappes étaient une « insulte au Président russe ».
Anna CHAIRMANN

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.