Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Entreprise Saint-Louis Sucre : Jean-Marc Coppola adresse un courrier au (...)

< >

Entreprise Saint-Louis Sucre : Jean-Marc Coppola adresse un courrier au Premier ministre

mardi 16 juin 2015

Dans un courrier, Jean-Marc Coppola, vice-président du Conseil régional Paca (FdG), conseiller municipal de Marseille d’attirer l’attention du Premier ministre sur « la situation très préoccupante de l’entreprise Saint-Louis Sucre, à Marseille, dernier site de raffinage de sucre en France et présent dans les quartiers Nord de Marseille depuis près de 150 ans. » Soulignant : « Les projets actuels de la direction seraient un contre-sens industriel, avec des conséquences non seulement sur la production, mais aussi sur l’emploi, qui impacteraient l’activité du Grand port maritime de Marseille ainsi qu’à l’outre-mer. En effet, il est envisagé d’abandonner le raffinage de sucre de canne pour ne conserver qu’une activité de conditionnement de sucre de betterave. On importera ainsi une nouvelle matière première, alors que la canne à sucre provenait de la France d’outremer où le chômage est deux voire trois fois supérieur qu’en métropole. 77 emplois sur 129 sont directement menacés sur le site, dans les quartiers Nord de Marseille, et 1 000 jours de travail pourraient être également supprimés sur le port. L’indépendance alimentaire sur une denrée aussi importante que le sucre est remise en question. On comprend mal les choix du groupe quand l’OCDE et le FAO sont défavorables à l’arrêt du raffinage. Pour ma part, il m’est difficile d’entendre et de cautionner les arguments de la direction en faveur d’une réduction de l’activité, alors que l’usine est rentable et que la société bénéficie d’environ 1,6 millions d’aides de l’Etat au titre du CICE. »
Jean-Marc Coppola de rappeler : « Lors de la visite du Président de la république, le 4 juin dernier à Marseille, les élus régionaux Front de gauche ont été reçus par l’un de ses conseillers afin d’évoquer la question industrielle dans les Bouches-du-Rhône, dont le cas de Saint-Louis Sucre. Les salariés, mobilisés pour l’emploi et soucieux de préserver le savoir-faire industriel local, ont travaillé sur un projet alternatif ambitieux ». Et de demander au Premier ministre « de traiter avec la même attention ce projet que celui des salariés de Fralib, dont le combat victorieux est cité en exemple et valorisé par le Président de la république ».

Messages

  • La culture de la canne à sucre s’est développée parallèlement à l’expansion de l’islam. L’Occident découvre le sucre de canne à l’occasion des croisades. Le commerce maritime joue un grand rôle dans la pénétration du sucre en Europe : le port de Venise puis le Portugal seront les précurseurs. Le trafic de masse commence avec les Hollandais.

    « Saint Louis Sucre est une entreprise sucrière française issue de la fusion de diverses compagnies sucrières dont la première fut fondée en 1831 à Roye. Le groupe s’appellera la Générale sucrière de 1968 à 1998 avant son rachat par le groupe allemand Südzucker en 2001. » : https://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Louis_Sucre

    L’usine de Marseille est un vestige de l’époque coloniale. Ne vaut-il pas mieux raffiner dans les pays producteurs de canne, Mr Coppola ?

    Le sucre de betterave est plus récent. Il s’agit d’une matière première produite en France. Daddy fait partie du groupe Cristal Union qui réunit d’abord plusieurs coopératives de production de betteraves et finit par intégrer aussi Erstein et Bourbon.

    On trouve en grandes surfaces, qui font finalement la part belle aux produits français, de jolis mini sucres Saint-Louis en forme de cœurs et de trèfles, dans une jolie boite bleue, pour 1,45 € les 500 g. Dans le même rayon, les mini sucres Daddy en rondelles dans leur boite rose à la décoration un peu enfantine, s’achètent 1,20 € les 750 g, presque deux fois moins cher. Comment rivaliser ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.