Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

STM

Accueil > Marseille : Perquisitions au bureau et au domicile de Martine Vassal dans (...)

< >

Marseille : Perquisitions au bureau et au domicile de Martine Vassal dans le cadre de l’enquête sur le marché de l’eau

samedi 21 novembre 2015

JPEG - 111 ko
(Photo Robert Poulain)

Une double perquisition a été menée, le 10 novembre, par un procureur du Parquet National Financier (PNF) accompagné d’enquêteurs de la Division Économique et Financière de la Direction Interrégionale de la Police Judiciaire de Marseille au domicile et au bureau de la présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, Martine Vassal (LR). Des perquisitions conduites dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte par le PNF le 12 janvier 2015, pour favoritisme et prise illégale d’intérêt, complicité et recel de ces délits. Cette enquête vise les marchés de la distribution de l’eau et d’assainissement attribués le 31 octobre 2013 par la Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole, à la Société des Eaux de Marseille filiale de Veolia. C’est en avril 2014 que la Chambre régionale des comptes (CRC) Paca, a rendu publics ses avis concernant quatre conventions de Délégation de service public (DSP), signées le 27 novembre 2013, par lesquels la communauté urbaine Marseille Provence Métropole (MPM) a confié la gestion sur son territoire des services publics de l’eau et de l’assainissement à deux entreprises, la Société des Eaux de Marseille (SEM) et la Société d’Exploitation du Réseau d’Assainissement de Marseille (SERAM). En mai 2014, alors que MPM vient de changer de majorité- Eugène Caselli (PS) cédant son siège à Guy Teissier (LR)- le débat dans l’hémicycle a largement porté sur ce rapport de la CRC Paca, laissant à l’ancien président de MPM la possibilité d’apporter quelque éclairage sur ce dossier. La présidente du Conseil départemental a toujours rejeté ces soupçons de prise illégale d’intérêts : "Ce sont les services de Marseille Provence Métropole qui ont mené l’analyse et nous avons suivi leurs préconisations"’, avait-elle déclaré lors de la publication des avis de la Chambre régionale des comptes.
DESTIMED

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.