Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

STM

Accueil > Déviation de Miramas (Bouches-du-Rhône) : le chantier avance à un rythme (...)

< >

Déviation de Miramas (Bouches-du-Rhône) : le chantier avance à un rythme soutenu

jeudi 9 juillet 2015

Le « 1er coup de pelle » de la déviation de Miramas, sous maîtrise d’ouvrage de l’État, a été donné le 20 février 2014 et avec lui, le démarrage d’un chantier « attendu par tous, habitants et usagers, désireux de voir s’améliorer leurs conditions de circulation et diminuer les nuisances (pollution, bruit) dans le centre-ville ».
Cette opération d’un coût total de 61,265M€ a été rendue possible grâce au concours de plusieurs co-financeurs aux côtés de l’État dans le cadre des Contrats de Plan État Région (CPER) : le Conseil régional de Provence-Alpes-Côte-d’Azur, le conseil général des Bouches-du-Rhône, le SAN Ouest Provence et le Grand Port Maritime de Marseille. La déviation de Miramas poursuit en effet plusieurs objectifs. Elle va permettre d’améliorer la qualité de vie des habitants riverains de l’actuelle traversée en déviant le trafic de transit à l’extérieur du centre-ville fluidifiant, par la même, la desserte du territoire de l’Ouest de l’étang de Berre et notamment de la zone industrialo-portuaire de Fos-sur-Mer. Sur ce dernier point, s’agissant d’un barreau qui sera intégré à terme à la liaison Fos/Salon, ce chantier s’inscrit « dans l’engagement pris par le Premier Ministre, lors du comité interministériel du 29 mai, d’améliorer les infrastructures de desserte du port dans le cadre d’une dynamique multimodale. »
La déviation est constituée d’une route à 2x2 voies de 3 km entre le boulevard Aubanel au Sud et le giratoire de Toupiguières au Nord. Commencée depuis mars 2014, la construction du viaduc au-dessus de la voie ferrée, se poursuit après le lançage du tablier réalisé en deux phases spectaculaires en mars et mai dernier comme ont pu le constater, en présence du préfet de Région et du sous-préfet d’Istres, le maire et les représentants des co-financeurs.
En parallèle, une nouvelle phase de fouille, menée par l’Institut National de Recherches Archéologiques Préventives a débuté le 29 juin et se poursuivra jusqu’au 30 septembre prochain. Cette zone de fouille porte sur les vestiges d’un camp américain de prisonniers allemands datant de la fin de la seconde guerre mondiale.
Le chantier progresse également avec la construction d’ouvrages de rétablissement de plusieurs voies de desserte locale et des canaux d’irrigation du Paty et de Grignan. Il se terminera par la réalisation de la chaussée nouvelle à 2x2 voies et son raccordement aux chaussées actuelles aux deux extrémités par les giratoires Aubanel et Toupiguières. Au terme de ces travaux, il restera la mise en place des équipements (dispositifs de retenue, signalisation…), la pose des écrans anti-bruits et la réalisation des aménagements paysagers.
Par ailleurs, l’ÉPAD Ouest Provence a commencé la requalification et l’aménagement de l’entrée de ville au niveau du boulevard Aubanel, dans le cadre de la réalisation de la ZAC de la Péronne. Le comité de pilotage, réuni ce jeudi 9 juillet sous la présidence du préfet de région, a pu noter que conformément aux engagements pris par l’État, la réalisation de la déviation de Miramas est en bonne voie et que sa mise en service reste prévue pour fin 2016/début 2017.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.