Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

STM

Accueil > EELV : "NEXCIS doit vivre et produire en Provence", les conseillers (...)

< >

EELV : "NEXCIS doit vivre et produire en Provence", les conseillers régionaux écologistes à la rencontre des salariés

mercredi 22 avril 2015

Les 3 conseillers régionaux Sophie Camard, co-présidente du groupe EELV-Poc et Présidente de la Commission Emploi, Annick Delhaye, vice-présidente à l’Énergie et Hervé Guerrera, délégué au Schéma régional d’aménagement durable du territoire (SRADDT), iront à la rencontre des salariés de l’entreprise innovante NEXCIS menacée de fermeture, à Rousset, ce mercredi 22 avril.
« Engagée dans la recherche sur la transition énergétique, la société innovante NEXCIS, filiale à 65% d’EDF, est parvenue à concevoir des films photovoltaïques intégrés au bâti très performants. Aujourd’hui, la société arrive au stade du passage de la recherche à l’industrialisation, c’est-à-dire à la création de sites de production et à la commercialisation. Pourtant, c’est à ce moment crucial que le Groupe EDF annonce brutalement, au début du mois de mars 2015, la fermeture de la société au 31 juillet prochain. Outre la légitime inquiétude des salariés, nous ne pouvons rester indifférents à une décision qui va à l’encontre des ambitions affichées par la Région et l’Etat, à l’heure du sommet mondial "Paris Climat 2015" (COP 21) et de la loi sur la transition énergétique. De plus, les acteurs publics, dont la Région, ont contribué financièrement au projet. Alors que la loi Florange oblige désormais les Groupes de plus de 1 000 salariés à chercher un repreneur préalable à toute fermeture de site, et permet aux représentants du personnel de s’engager dans ce type de démarche, nous ne pouvons rester indifférents au sort de cette entreprise qui a mobilisé tant d’argent public. »
Face à cette menace de fermeture, les conseillers régionaux écologistes déposeront une Motion en assemblée plénière du Conseil régional le 24 avril prochain, pour :
- Interpeller l’État et le Groupe EDF sur les raisons de ce brusque abandon de projet
- Soutenir l’initiative des repreneurs potentiels pour une table-ronde impliquant toutes les collectivités territoriales, l’État, les salariés, ainsi que la Banque Publique d’Investissement pour sauvegarder la technologie innovante de NEXCIS, l’emploi des salariés, et permettre le développement de la filière photovoltaïque dans notre Région.

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.