Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

STM

Accueil > Élisabeth Guigou : "Convertir la Villa Méditerranée à Marseille en casino : un (...)

< >

Élisabeth Guigou : "Convertir la Villa Méditerranée à Marseille en casino : un projet irresponsable"

vendredi 23 septembre 2016

JPEG - 99.8 ko
Élisabeth Guigou, Présidente de la Commission des Affaires étrangères, Présidente de la Fondation Anna Lindh (Photo Robert Poulain)

Élisabeth Guigou, Présidente de la Commission des Affaires étrangères, Présidente de la Fondation Anna Lindh dénonce dans un communiqué le projet de transformation de la Villa Méditerranée en casino en rappelant la mission de cet espace : « Il y a quelques jours, le maire de Marseille a annoncé sa décision de transformer en casino la Villa Méditerranée, témoignage avec le MuCEM de la vocation méditerranéenne de Marseille et de la France. Comment, à un moment où la solidarité et la coopération entre les peuples sont plus que jamais nécessaires, le Maire de Marseille peut-il envisager un tel projet ?
La Villa Méditerranée, dont la vocation est de rassembler les citoyens des deux
côtés de la Méditerranée, de permettre le débat d’idées et de faire avancer des
politiques communes entre les pays des deux rives, est un lieu indispensable qu’il
convient de préserver. Revenir sur ses objectifs reviendrait à remettre en cause la
volonté de la France d’affirmer son ouverture sur la Méditerranée.
Depuis sa création, en 2013, la Villa Méditerranée a montré tout son utilité et sa
capacité d’attraction, en accueillant de nombreux événements dédiées à la
construction de politiques de coopération : 5+5 parlementaire, Parlement
méditerranéen, Med Cop 21 sur les enjeux climatiques, des séminaires d’universitaires et d’acteurs économiques, ou encore la réunion d’acteurs de la société civile méditerranéenne organisée par la Fondation Anna Lindh pour le dialogue des cultures euro-méditerranéennes. Lieu de rencontre, la Villa Méditerranée doit continuer à se tourner vers ses partenaires méditerranéens. C’est la France et son avenir en Méditerranée qui sont portés par ce lieu, et c’est la possibilité de rassembler les intérêts de nos États et de nos sociétés. Au nom du dialogue entre les États et les sociétés civiles des deux rives méditerranéennes, je demande le maintien de la vocation initiale de la Villa Méditerranée. »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.