Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

STM

Accueil > Eugène Caselli : Un plan d’urgence pour le 3e arrondissement

< >

Eugène Caselli : Un plan d’urgence pour le 3e arrondissement

vendredi 31 janvier 2014

Eugène Caselli, candidat PS, tête de liste « Un nouveau cap pour les Marseillais » dans les 2e et 3e arrondissements de Marseille indique dans un communiqué : « Le 3e arrondissement est le quartier le plus pauvre de France. Les chiffres du Centre d’observation et de mesures des politiques sociales confirment ce que j’ai constaté, en tant qu’élu de terrain, et que je tente, par mon engagement et mon action, de combattre ».
Car, selon lui : « Il ne suffit pas d’égrener les tristes records de cet arrondissement, abandonné par la municipalité sortante, où le taux de pauvreté atteint 55%, où le chômage touche près de 7 000 personnes, où les bénéficiaires du RSA sont au nombre de 5 700, où 45% des enfants sont en échec scolaire, où le mal logement, le manque de locaux scolaires et la vétusté de ceux existants, sont autant de fléaux qui aggravent la fracture sociale, économique, éducative et urbaine  ».
Il propose avec son équipe, en tant que candidat socialiste à la mairie du 2e secteur « un plan d’urgence pour le 3e. Ce plan consiste, entre autres, à instaurer une Régie de quartier, à l’image de la seule qui existe sur Marseille située dans le 14e arrondissement, afin de créer les conditions d’un partenariat entre habitants, collectivités territoriales, bailleurs sociaux et employeurs ».
Eugène Caselli envisage également «  la mise en place d’une agence immobilière municipale à vocation sociale qui aura pour mission de louer, après réhabilitation, les logements à prix maîtrisé. Par ailleurs, dès mon élection, avec Euroméditerranée et les collectivités, je m’engage à élaborer une charte pour l’emploi local afin que la population de ces quartiers puisse bénéficier des embauches proposées sur le secteur ».
Il considère : « Parce que soixante après, l’appel de l’Abbé Pierre résonne encore, je veux que le 3e mais également le 2e, dont le taux de pauvreté est de 44%, puissent s’insérer à part entière dans le développement économique de Marseille  ».

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.