Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

STM

Accueil > Gestion de l’eau : une délégation marocaine en visite à Marseille ce (...)

< >

Gestion de l’eau : une délégation marocaine en visite à Marseille ce vendredi

vendredi 28 avril 2017

Des experts venus du Maroc ont visité le bassin de rétention Ganay puis le poste de contrôle centralisé du boulevard Vernet, avant une rencontre avec le Président de la Métropole Aix-Marseille-Provence et maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin.
Cette visite s’inscrit dans le cadre d’un partenariat dont le but est de soutenir le Maroc dans l’amélioration de la gouvernance et de la gestion de ses ressources en eau. Après un séjour à Paris et Lyon, les experts marocains ont ainsi pu en apprendre un peu plus sur la politique métropolitaine de gestion de l’eau et d’assainissement.
La Métropole met en ouvre un programme ambitieux de modernisation et d’entretien de ses installations, afin de s’adapter aux futures contraintes règlementaires, de répondre aux besoins des habitants et de limiter l’impact sur l’environnement. Elle dispose, pour cela, de technologies de pointe, notamment à Marseille, devenue une véritable référence européenne.
La station d’épuration Géolide traite, par temps sec, l’intégralité des eaux usées marseillaises et de 16 autres communes, et gère les épisodes pluvieux les plus sévères, garantissant ainsi la protection de la ville et de ses habitants. Le bassin de rétention Ganay, inauguré en mars dernier, vient compléter ce dispositif en stockant les eaux usées et pluviales pour qu’elles ne se déversent pas dans le Parc National des Calanques. C’est du poste de contrôle, situé boulevard Joseph Vernet, que sont pilotées les installations.
Plus largement, depuis 2000, 200 millions d’euros ont été investis dans les stations d’épuration du territoire de Marseille-Provence. La Métropole a aussi mis en œuvre un vaste plan de renouvellement, sur 15 ans, du réseau de distribution d’eau potable. Ce programme prévoit le remplacement de 32km de conduites par an, notamment à partir d’un logiciel perfectionné qui permet de cibler les secteurs prioritaires, en détectant l’âge et l’état des matériaux des canalisations.

Quelques chiffres :

- 56m de diamètre, 30m de profondeur : ce sont les dimensions du bassin de rétention Ganay qui peut stocker jusqu’à 50 000m3 d’eaux usées et pluviales
- 284 millions d’euros investis dans le renouvellement du réseau d’eau potable
- 32km de conduites remplacées par an pendant 15 ans, dans le cadre de ce programme
- 3 000 km de canalisations sur le territoire Marseille-Provence

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.