Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Incendie du squat Saint-Just à Marseille : tous les occupants évacués sont (...)

< >

Incendie du squat Saint-Just à Marseille : tous les occupants évacués sont mis à l’abri

dimanche 14 juin 2020

Après l’incendie du squat d’une propriété du Diocèse situé au 57, avenue de Saint-Just le lundi 8 juin, les services de l’État ont coordonné les opérateurs pour mettre à l’abri une centaine de personnes évacuées et leur proposer rapidement un hébergement adapté. « Grâce à la contribution de la ville de Marseille, les personnes évacuées ont été prises en charge dans deux gymnases (La Martine et Santi à Marseille, 15e) où elles ont bénéficié d’un accompagnement social et sanitaire », précise les services de l’État. Dans la journée du mardi 9 juin, les opérateurs sociaux mandatés par les services de l’État sont parvenus à trouver un hébergement pour les 39 personnes mises à l’abri dans le gymnase Santi : soit au Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS) Forbin à Marseille pour les personnes isolées, soit à l’hôtel pour les familles (à Marseille majoritairement et à Vitrolles pour une famille nombreuse).
L’orientation des personnes mises à l’abri dans le gymnase La Martine s’est poursuivie :
- mercredi 10 juin, 13 personnes isolées ont été accueillies au CHRS Forbin et 7 familles (soit 23 personnes) ont été hébergées à l’hôtel à Marseille ;
- jeudi 11 juin, une vingtaine de personnes isolées ont été hébergées au CHRS et deux familles (soit 10 personnes) ont été prises en charge à l’hôtel.
À ce jour, la totalité des personnes évacuées s’est vue proposer un hébergement qui se poursuit pour une durée de 15 jours afin de permettre une évaluation précise de leur situation. Les gymnases Santi et La Martine mobilisés pour la mise à l’abri ont été fermés. La propriété du 57 avenue Saint Just a été sécurisée par le Diocèse.
La préfecture des Bouches-du-Rhône tient à souligner « la mobilisation des services de la Ville de Marseille, du Conseil département, du Diocèse et des services de l’État dans la prise en charge des personnes évacuées. Elle tient également à saluer le professionnalisme des opérateurs sociaux (SIAO, Saralogisol, Addap 13) et des associations de secours agréées (Croix Rouge, Ordre de Malte, Fédération française de sauvetage et de secourisme) dans la gestion de ce sinistre ».

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.