Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

STM

Accueil > Transport en Paca : Jean-Marc Coppola dénonce "l’arrêt de toute convention (...)

< >

Transport en Paca : Jean-Marc Coppola dénonce "l’arrêt de toute convention entre la Région et la SNCF"

lundi 16 janvier 2017

JPEG - 131.7 ko
(Photo Philippe Maillé)

Jean-Marc Coppola - Conseiller municipal PCF-Front de Gauche à Marseille s’insurge dans un communiqué de l’arrêt de toute convention entre la Région et la SNCF. rappelant : « Au moment où plusieurs personnalités - médecins, scientifiques, ONG - réitèrent leur appel à agir d’urgence contre la pollution de l’air qui entraîne 48 000 décès prématurés par an en France… Alors que nous vivons dans une des Régions les plus polluées de France, les plus saturées sur la route et sur les rails… Alors que notre Région subit chaque jour le passage de milliers de camions en transit entre l’Espagne et l’Italie… Au moment où les entreprises du CAC 40 -dont Veolia - affichent avec insolence des profits record en 2016, en progression rapport à 2015… Alors que l’État étrangle son entreprise la SNCF, par un endettement de 40 Milliards d’€ qui entraine près de 2 Milliards d’€ d’intérêts par an aux banques… Le Président du Conseil régional de Provence Alpes Côte d’Azur veut sacrifier les transports ferroviaires. » « Avec l’arrêt de toute convention entre la Région et la SNCF pour les TER, précise Jean-Marc Coppola, et, en exprimant sa volonté de développer les déplacements routiers par cars, Christian Estrosi ne vise pas seulement l’entreprise publique et les cheminots, il veut sacrifier le transport ferroviaire, pourtant plus sûr, plus rapide, moins polluant. Par son offensive idéologique d’ouvrir le rail à la concurrence, il cherche à favoriser l’entrée d’entreprises privées, comme Veolia, qui ont pourtant montré leur échec en Grande-Bretagne, en Suède, en Grèce, ou aux Chemins de fer de « Provence… » Pour cela, indique-t-il : « La Région organise des Assises de la Mobilité avec des Tables Rondes pour dénigrer et démanteler le service public ferroviaire le 2 février prochain. Soyons nombreux à lui signifier la gravité de ce choix politique et la responsabilité qu’il porte dans la dégradation de la qualité de service des TER et les conséquences sanitaires dans la Région. Ne laissons pas faire des actes politiques contraires aux décisions de la COP 21 ! »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.