Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

STM

Accueil > La ville de Marseille conteste la décision du Préfet d’autoriser, en partie, (...)

< >

La ville de Marseille conteste la décision du Préfet d’autoriser, en partie, la manifestation des gilets jaunes

vendredi 22 mars 2019

JPEG - 127 ko
(Photo Robert Poulain)

Le Président de la CCI Marseille Provence, Jean-Luc Chauvin, a interpellé le Préfet de Région, Pierre Dartout, hier, en lui demandant d’interdire la prochaine manifestation des "gilets jaunes" dans sa globalité, prévue à Marseille, ce samedi 23 mars 2019. Dans un communiqué le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin indique avoir appuyé lui-même, « cette demande auprès représentant de l’État » et réclamé « d’interdire en totalité, ce nouvel épisode du mouvement des gilets jaunes, dans les rues de la ville, comme c’est le cas à Nice ou ailleurs. » Le maire de Marseille estime insuffisant de limiter, comme le Préfet l’a finalement choisi, le rassemblement prévu au seul périmètre compris entre le cours Pierre-Puget, boulevard Notre-Dame, le boulevard de la Corderie, la rue des Tyrans, la rue Neuve Sainte-Catherine, la rue de la Croix, le quai de Rive-Neuve, le cours Jean-Ballard et la rue Breteuil. Considérant , toujours dans le communiqué, que « les exactions conduites depuis le début du mouvement dans le centre-ville débordent largement de ce seul secteur et pénalisent lourdement l’ensemble de l’économie locale. L’exaspération des commerçants laisse, en outre, craindre des réactions de colère qu’il convient d’éviter aussi. » Le Préfet de Police, Olivier De Mazieres, a précisé qu’un dispositif de sécurité mobilisant les forces locales de la Direction départementale de la sécurité publique ainsi que des forces mobiles, sera à nouveau déployé ce samedi et complété par des envois de SMS pour prévenir les commerçants de la progression prévue par le cortège. Pour Jean-Claude Gaudin : « Ce dispositif ne saurait satisfaire ni le maire de Marseille ni le Président de la CCIMP. Trop coûteuses pour tous et dangereuses aux heures d’affluence, ces manifestations nuisent à l’économie et à l’attractivité de la deuxième ville de France. Elles doivent impérativement cesser dans les plus brefs délais. »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.