Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

STM

Accueil > Le journaliste algérien Mohamed Tamalt meurt en prison

< >

Le journaliste algérien Mohamed Tamalt meurt en prison

dimanche 11 décembre 2016

Il avait été condamné en juillet à deux ans de prison pour « offense au Président de la République ». Le journaliste Mohamed Tamalt, 42 ans, est mort dimanche 11 décembre à l’hôpital de Bab El-Oued à Alger, « après plus de trois mois de grève de la faim suivis d’un coma de trois mois », a annoncé son avocat, Amine Sidhoum. «  Il était dans le coma, il y avait un verrouillage sur son dossier médical. On est au courant de rien. C’est ça le drame  », a accusé l’avocat, sur TSA.
Mohamed Tamalt était en prison depuis son arrestation le 27 juin, date à laquelle il avait entamé une grève de la faim pour dénoncer cette détention. Le 11 juillet, il avait été condamné à deux ans de prison et 200 000 dinars (environ 1 700 euros) d’amende pour « outrage à corps constitué » et « atteinte à la personne du Président » en raison de publications, sur son compte Facebook, s’attaquant à des responsables politiques, notamment au chef de l’État, Abdelaziz Bouteflika.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.