Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

STM

Accueil > Burkina Faso : l’armée française libère quatre otages, deux militaires (...)

< >

Burkina Faso : l’armée française libère quatre otages, deux militaires tués

vendredi 10 mai 2019

Les forces spéciales françaises ont libéré quatre otages, dont les deux touristes français Patrick Picque et Laurent Lassimouillas, deux enseignants qui avaient été enlevés il y a dix jours lors d’un séjour touristique dans le parc national de la Pendjari, dans le nord du Bénin. Les deux autres otages sont deux femmes, une Américaine et une Sud-Coréenne. Leur enlèvement a eu lieu il y a 28 jours. Au cours de cette opération « complexe », selon le communiqué de l’Élysée diffusé ce vendredi 10 mai, deux militaires français ont été tués. Les deux militaires qui ont trouvé la mort lors de cette intervention sont « le maître Cédric de Pierrepont et le maître Alain Bertoncello, tous deux officiers mariniers au sein du commandement des opérations spéciales », qui supervise les forces spéciales françaises, a précisé l’Élysée. Tous deux faisaient partie du prestigieux commando Hubert de la Marine nationale.

La zone où avaient disparu les deux Français avait récemment été placée comme « formellement déconseillée » par le Quai d’Orsay, « compte tenu de la présence de groupes armés terroristes et du risque d’enlèvement ». Ces derniers mois, le nord du Bénin est en effet devenu plus dangereux, dans une région où opèrent de nombreux groupes jihadistes liés à Al-Qaïda et à l’organisation État islamique.
« Le président de la République se félicite de la libération de quatre otages au Sahel, dont nos deux compatriotes », indique l’Élysée dans un communiqué. Emmanuel Macron « s’incline avec émotion et gravité devant le sacrifice de nos deux militaires, qui ont donné leur vie pour sauver celles de nos concitoyens", et "adresse ses sincères condoléances à leurs familles ».
La ministre des armées, Florence Parly félicite et remercie « l’ensemble des forces ayant mené cette opération complexe, ainsi que tous ceux qui y ont contribué ». « C’est avec émotion et tristesse que j’adresse mes pensées aux familles des deux militaires décédés, à leurs proches, à leurs frères d’armes et à l’ensemble des commandos marine », déclare également Florence Parly.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.