Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Marseille : Karim Zéribi affiche son scepticisme face à la proposition de (...)

< >

Marseille : Karim Zéribi affiche son scepticisme face à la proposition de pacte national de Manuel Valls

vendredi 6 septembre 2013

JPEG - 104 ko
(Photo Patricia Maillé-Caire)

Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur, réagissant aux deux assassinats commis hier, un à La Ciotat, l’autre à Marseille, invite à un Pacte national, propose la tenue d’une réunion ce samedi en Préfecture. Une annonce qui a poussé Karim Zéribi à réagir «  en tant que Marseillais, citoyen, élu des quartiers Nord,député EELV, je doute de l’intérêt d’une telle annonce. Car enfin, voilà 14 mois que ce gouvernement est aux Affaires, et depuis, quasiment tous les mois, nous avons la visite de Manuel Valls. En 2012, j’ai écrit au Premier ministre pour demander un plan Marshall pour Marseille. J’abordais les questions de sécurité, mais pas seulement, je parlais de la pauvreté, du sous équipement de la Ville. Il était pour moi temps que l’État s’occupe de la deuxième ville de France. Puis, nous avons eu un comité interministériel à Marseille. Et depuis quoi ? A part la venue de six ministres ? Rien, si ce n’est quelques forces de police. Il n’y a toujours pas de vision globale. Alors, pour moi, cette idée de pacte national, sous le choc de l’émotion populaire, après quatorze mois d’immobilisme est une erreur politique. Et je redis qu’il faut ouvrir un débat sur la légalisation du cannabis. Cela ne veux pas dire que je suis favorable à la légalisation. Cela signifie simplement que je n’accepte plus le refus idéologique du débat sur cette question. Je veux un débat, avec des experts, sur cette question ».
M.C.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.