Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

STM

Accueil > Marseille-Provence : Après une saison automne/hiver morose, les soldes (...)

< >

Marseille-Provence : Après une saison automne/hiver morose, les soldes d’hiver n’auront pas eu l’effet escompté

mardi 17 février 2015

Après une saison automne/hiver décevante, les soldes d’hiver 2015 n’auront pas été à la hauteur des espoirs des commerçants de Marseille Provence. L’enquête « bilan des soldes » réalisée par la CCI Marseille Provence* révèle que la tendance est encore à la baisse. Alors que près de 70% des commerçants du territoire espéraient une bonne saison de soldes d’hiver 2015, soit meilleur ou égal à celui de l’an dernier (enquête CCIMP à J+1), près d’un commerçant sur deux n’a finalement pas atteint les résultats - jugés déjà décevants - de l’an dernier.

Fréquentation en berne, chiffre d’affaires stable

Plus de la moitié des commerçants ont constaté une baisse de la fréquentation par rapport aux années précédentes. Une tendance particulièrement marquée pour le secteur de l’équipement de la personne (2/3 des commerçants). Toutefois si pour la majorité des commerçants le chiffre d’affaires lié aux soldes est encore en baisse cette année, ils sont relativement moins nombreux que l’an dernier. 48% d’entre eux pensent afficher pour ce cru un CA stable ou en hausse. Cela marque ainsi un infléchissement dans une tendance à la baisse depuis plusieurs années. Le panier moyen des soldes d’hiver dans le secteur de l’équipement de la personne est même légèrement à la hausse cette année à 78€ contre 75 € en 2014.

Un taux de démarque qui atteint 50 % et au delà

Parmi les autres principaux enseignements de cette enquête réalisée du 7 au 11 février, on peut noter :
- La fin d’une pratique impopulaire : la pratique des soldes flottants a connu pour sa dernière année d’application (loi n° 2014-626 du 18 juin 2014) un taux de désaffection record avec seulement 15% des commerçants qui ont déclaré y avoir eu recours en 2014.
- Les ventes privées pratiquées par la moitié des commerçants.
- Une ouverture dominicale qui se répand le 1er dimanche des soldes (1/2 soit le plus fort taux d’ouverture observé depuis 2006).
- Une satisfaction quasi générale sur la date de démarrage des soldes d’hiver (3/4 des commerçants)
- Un taux de démarque qui atteint cette année 50% et plus pour ¾ des commerçants du territoire.
* Une enquête téléphonique a été réalisée par la CCIMP du 6 au 11 février 2014 auprès d’un échantillon représentatif - selon la méthode des quotas - de 507 commerces pratiquant les soldes, localisés dans les centres-villes et centres commerciaux de l’ensemble de la circonscription de la CCIMP (BdR hors Pays d’Arles). Un recul de 10 ans permet d’analyser les tendances sur la fréquentation, l’état des stocks et le chiffre d’affaires liés aux soldes.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.