Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

STM

Accueil > Méditerranée : Michel Vauzelle rencontre les hauts représentants des (...)

< >

Méditerranée : Michel Vauzelle rencontre les hauts représentants des institutions européennes à Bruxelles

mercredi 8 juillet 2015

Le monde méditerranéen traverse une crise d’une violence exceptionnelle qui touche l’Europe au cœur. Michel Vauzelle, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et Président des Régions méditerranéennes, s’est donc rendu hier, mardi 7 juillet, à Bruxelles voulant rencontrer plusieurs responsables de la Commission européenne. Alain Le Roy, d’abord, Secrétaire général du service européen d’action extérieure, pour échanger avec lui sur les réponses apportées par l’Union européenne à la crise grecque, à la problématique des réfugiés et à la lutte contre le terrorisme.
« La politique de l’Union européenne en Méditerranée a des effets considérables sur les équilibres sociaux, le développement économique et la croissance durable de notre pays comme de notre région. Au moment où l’Union européenne reformule sa politique de voisinage », indique Michel Vauzelle qui a regretté, au cours d’un entretien avec le cabinet du Commissaire européen Johannes Hahn chargé de la révision de cette politique, « le manque de visibilité de l’action européenne en Méditerranée. Il a demandé à élaborer une véritable politique européenne en Méditerranée, conduite avec les régions et les sociétés civiles ». Il a également souhaité s’assurer auprès de l’Ambassadeur, Pierre Sellal, représentant permanent de la France auprès de l’Union européenne, que « la France était prête à exprimer sa solidarité à l’égard des peuples de la Méditerranée qui partagent une véritable communauté de destins ». Comme il l’avait proposé dans son rapport au Président de la République, Michel Vauzelle a répété « sa conviction que les peuples de la Méditerranée doivent relever ensemble des défis communs, qu’il s’agisse du climat, de la lutte contre le terrorisme, des mouvements migratoires, et de la montée partout de la xénophobie et du racisme à l’égard du monde arabe et de l’Islam. » Il a aussi fait valoir le potentiel du Pôle Méditerranée de Marseille, point n°8 de son rapport. « Ce Pôle rassemble à Marseille et en Provence-Alpes-Côte d’Azur tous les organismes internationaux, nationaux et régionaux, qui œuvrent en faveur de la coopération euro-méditerranéenne. Avec leur expertise, leur réseau et leurs partenariats, Marseille et la région Provence-Alpes-Côte d’Azur peuvent donner une meilleure visibilité à l’action de la France et de l’Europe en Méditerranée, comme Madrid a su le faire avec Barcelone. C’est dans ce sens uniquement que se situe l’avenir de Marseille et de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur ».

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.