Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Municipales à Marseille. Mamadou Niang, ancien capitaine de l’Olympique de (...)

< >

Municipales à Marseille. Mamadou Niang, ancien capitaine de l’Olympique de Marseille rejoint l’équipe d’Yvon Berland (LREM)

mercredi 5 février 2020

JPEG - 44.8 ko
Mamadou Niang a rejoint Yvon Berland (Photo D.R.)

Mamadou Niang, ancien capitaine de l’Olympique de Marseille, rejoint l’équipe d’Yvon Berland, candidat de la société civile à la Mairie de Marseille, soutenu par La République En Marche. L’actuel directeur sportif de l’Athletico Marseille sera candidat à l’élection municipale de mars 2020 sur la liste conduite par Saïd Ahamada dans le 8e secteur. Yvon Berland déclare : « Je suis très heureux que Mamadou rejoigne notre équipe. Au-delà du symbole qu’il représente pour l’ensemble des Marseillaises et des Marseillais qu’il a tant fait vibrer au cours de sa carrière, il incarne également un modèle de réussite et d’engagement. Depuis longtemps investi à Marseille au service du bien commun, je suis ravi qu’il prolonge cet engagement en nous rejoignant pour transformer Marseille. » Saïd Ahamada se félicite que « l’un des plus grands ambassadeurs de Marseille qui s’est illustré par son engagement dans le Nord de la ville nous rejoigne pour qu’enfin ces territoires ne soient plus oubliés. » Mamadou Niang avance pour sa part : « C’est un grand plaisir pour moi de m’engager aux côtés d’Yvon et de Saïd que je tiens à remercier. Très attaché à Marseille, je vais transformer demain la ville dont j’ai été si fier de porter les couleurs hier. Yvon incarne à mes yeux le changement dont Marseille a besoin. Je suis heureux d’y apporter ma contribution ».
La Rédaction

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.