Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

STM

Accueil > Paca : Sophie Camard s’inquiète du devenir de la Conférence Régionale (...)

< >

Paca : Sophie Camard s’inquiète du devenir de la Conférence Régionale Consultative

mercredi 7 septembre 2016

JPEG - 106.3 ko
Sophie Camard, tête de liste aux élections régionales en Paca conseillère Fédérale d’EELV (Photo Philippe Maillé)

Sophie Camard, tête de liste aux élections régionales en PACA de la Région Coopérative, conseillère Fédérale d’EELV, vient d’écrire à Christian Estrosi, le président de la région Paca pour demander la convocation de la Conférence Régionale Consultative car, précise-t-elle : « Notre région a besoin de paroles d’apaisement, et non de division. Elle a besoin de débattre de projets pour son avenir. Le cumul des mandats, la primaire à droite et le débat présidentiel ne doivent pas anesthésier la démocratie ». Elle écrit : « Le 12 mai dernier, comme vous vous y étiez engagé à l’issue de la campagne qui vous a permis d’être élu Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, vous avez installé la Conférence Régionale Consultative (CRC).
A cette occasion, l’ensemble des forces de gauche qui se sont désistées en votre faveur ont salué cette initiative mais souligné qu’elle ne pouvait pas rester une simple opération de communication. Or, depuis ce mois de Mai, nous n’avons connaissance d’aucun calendrier concret, aucun ordre du jour, ni aucune réunion des commissions prévues. La CRC, qui devait se saisir de nombreux sujets de débats, reste muette.
Pourtant, notre région a souffert cet été avec le terrible attentat de Nice. La population est en état de choc ; les fractures s’aggravent. Il est important pour nous d’envoyer des paroles d’apaisement et non de division, mais aussi de regarder vers l’avenir, en débattant des projets pour notre Région. C’est pourquoi, en ma qualité de chef de file de La Région Coopérative, je vous demande instamment de réunir cette Conférence, de nous permettre de fonctionner en nous faisant passer les documents utiles à notre information comme aux débats. Je vous demande de faire circuler la parole mais aussi de nous donner, comme vous nous l’avez promis, les éléments qui vont conduire à l’élaboration du Budget 2017 sur lequel les discussions vont s’engager. Il est temps, Monsieur le Président, de passer à l’action car quatre mois sont déjà perdus pour faire avancer notre Région dans cette nouvelle voie que vous avez vous même voulu construire. Il faut allier au "geste républicain" l’action d’une démocratie participative nouvelle qui est non seulement regardée mais attendue par les électeurs. Je vous prie de croire, Monsieur le Président, à mes respectueuses salutations ».

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.