Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > SNCM : Dominique Tian dénonce la « cuisine politicienne » du Gouvernement sur (...)

< >

SNCM : Dominique Tian dénonce la « cuisine politicienne » du Gouvernement sur ce dossier

mercredi 3 décembre 2014

Dominique Tian, Premier adjoint au maire UMP de Marseille, délégué à l’Emploi, de dénoncer dans un communiqué : « C’est avec indignation que j’apprends aujourd’hui, dans La Provence et par un tweet d’un député PS, qu’une délégation d’élus marseillais exclusivement socialistes sera reçue demain par le Secrétaire d’État aux Transports pour évoquer le dossier de la SNCM. Il est scandaleux que ni le Sénateur-Maire de Marseille ni aucun des parlementaires UMP marseillais (Guy Teissier, Valérie Boyer, Bruno Gilles et moi-même) n’ont été conviés à cette réunion. Une fois de plus, sur ce dossier capital pour l’avenir du Port de Marseille et de ses emplois, le Gouvernement socialiste tombe dans la « cuisine politicienne » en transformant une réunion de travail avec les élus républicains en réunion de sous-section du PS dans les locaux du Ministère des Transports. Cette attitude en dit long sur le double langage entretenu depuis de trop longs mois par le Gouvernement sur ce dossier. Dans cette affaire, qui est un scandale d’État, les socialistes ont menti au personnel de la SNCM et continuent de le faire aujourd’hui en prétendant vouloir préserver le maximum d’emplois, tout en laissant s’organiser la liquidation de l’entreprise. Il est temps que cesse cette mascarade qui menace l’avenir même du port de Marseille. Il est temps que le Gouvernement assume enfin ses responsabilités et fasse savoir concrètement la façon dont il entend sauver cette entreprise. »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.