Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Saint-Jacques de Compostelle : le conducteur, suspecté d’homicide par (...)

< >

Saint-Jacques de Compostelle : le conducteur, suspecté d’homicide par imprudence", transféré au commissariat

samedi 27 juillet 2013

Francisco José Garzón, le conducteur du train qui a déraillé ce mercredi 24 juillet à Saint-Jacques de Compostelle, un accident qui a fait 78 morts selon le dernier bilan officiel, est sorti de l’hôpital et a été transféré au commissariat de Saint-Jacques de Compostelle, où il est détenu pour un supposé délit d’« homicide par imprudence ». C’est ce qu’a indiqué en tout début d’après-midi ce samedi 27 juillet, le ministre de l’Intérieur espagnol, Jorge Fernandez Diaz, dans une conférence de presse au commissariat de la capitale galicienne. Il a notamment expliqué qu’« il y a des indices rationnels qui permettent de penser qu’il peut avoir une éventuelle responsabilité » par rapport à l’accident même si c’est le juge qui doit « la déterminer ».
Pour l’heure, le conducteur refuse toujours de témoigner. Le juge d’instruction numéro 3 de Saint-Jacques de Compostelle l’appellera à le faire avant demain dimanche, 19h40, quand s’achèvera la limite légale de 72 heures pour le faire.
Des sources sanitaires ont par ailleurs précisé que le conducteur souffre d’un traumatisme thoracique. Il a été visité à l’hôpital par sa mère, qui est elle aussi malade. On a offert au centre hospitalier une aide psychologique au conducteur, un appui qu’il a repoussé.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.