Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

STM

Accueil > Stéphane Mari (PS) : "L’OM privé de la ligue des champions... le contribuable (...)

< >

Stéphane Mari (PS) : "L’OM privé de la ligue des champions... le contribuable paiera !"

mercredi 27 mai 2015

Stéphane Mari, président du groupe socialiste de la ville de Marseille de souligner dans un communiqué les conséquences de l’échec du Club olympien.
« Si comme de nombreux Marseillais, le groupe socialiste regrette l’absence de l’Olympique de Marseille en Ligue des Champions, nous nous inquiétons des conséquences de ces résultats sur le budget de la ville. Dans un message publié sur son compte Twitter, le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin, déplore que l’OM n’ait pas atteint la 3e place de la ligue 1 et critique les décisions d’arbitrage. Si sur le plan sportif nous ne partageons pas son analyse et l’invitons à se pencher plutôt sur les contre-performances du club à domicile, notamment contre Reims, Caen et Lorient, c’est bien sûr sur le plan politique et financier que ces résultats doivent être analysés. L’absence de l’OM en Ligue des Champions va en effet priver le club d’importantes recettes de billetterie que la ville de Marseille ne récupère à hauteur de 20% que seulement au-dessus de 20 millions d’euros. En ayant indexé le loyer de l’OM sur les recettes de billetterie, la majorité UMP a fait le choix de faire assumer aux Marseillais le risque sportif. Ce sera donc aux contribuables Marseillais de payer les résultats décevants de l’OM ! Je note que la mairie de Bordeaux, elle, avait refusé l’indexation de la redevance sur les résultats de son club. Cette décision hasardeuse n’est que le dernier épisode concernant le coût du stade Vélodrome. La chambre régionale des comptes avait pointé le coût exorbitant de la mauvaise gestion de ce dossier par la Mairie, estimant à 90 millions d’euros le surcoût lié au seul choix d’un contrat de Partenariat Public Privé (PPP). Pour 2014, la ville de Marseille a versé 13,5 millions d’euros de redevance à Arema. Ces 13,5 millions de dépenses supplémentaires sont la principale cause de l’augmentation de 5% des impôts locaux votée par la majorité Gaudin en 2015, contrairement aux promesses électorales de 2014. Alors que la majorité municipale est toujours à la recherche d’un bouc-émissaire pour justifier son augmentation sans précédent des impôts locaux à Marseille, le groupe socialiste renvoie cette majorité UMP à sa piètre gestion et publie une infographie sur le vrai coût du stade Vélodrome pour les contribuables Marseillais. »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.