Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

STM

Accueil > Top 14 : le RCT enfonce Biarritz (23-14)

< >

Top 14 : le RCT enfonce Biarritz (23-14)

dimanche 8 septembre 2013

Le Rugby Club Toulonnais (RCT) a repris la tête du Top 14 ce dimanche 8 septembre en s’imposant au Parc des Sports d’Aguilera face au Biarritz Olympique (24-13). Une première victoire à l’extérieur qui était impérative pour les « rouge et noir » une semaine après leur première défaite de la saison concédée à Grenoble (28-26), d’autant que le club cher à Serge Blanco n’est plus l’ogre qu’il était dans les années 2000 où il avait conquis à trois reprises les Bouclier de Brennus (2002, 2005, 2006). Mais s’ils étaient au-dessus, les Toulonnais n’ont pas brillé, jouant le plus souvent sur courant alternatif. Ainsi, bien que dominateurs dans le combat et évoluant en supériorité de la 23e à la 33e minute de jeu suite à un carton jaune reçu par Dimitri Yachvili, les hommes de Bernard Laporte n’ont atteint le repos qu’avec un maigre avantage de 3 points (6-3). Un avantage réduit à néant dès la reprise, Dimitri Yachvili, revenu sur le pré, égalisant sur pénalité (6-6, 47e).
Le salut toulonnais est alors venu du banc d’où est sorti Matt Giteau à la 44e pour remplacer à l’ouverture Jonny Wilkinson, touché peu avant la pause. L’Australien allait en effet être le grand bonhomme de la rencontre. Après avoir redonné l’avantage aux siens sur pénalité (9-6, 54e), il offrait à Maxime Mermoz le premier essai de la rencontre (14-6, 57e). On se disait alors que le RCT avait le match en main, mais c’était sans compter sur la réaction des Biarrots qui revenaient sur les talons des Toulonnais grâce à un essai inscrit par Ueleni Fono et transformé par Yachvili (14-13, 69e). Mais cinq minutes plus tard, Matt Giteau encore lui remettait les pendules à l’heure en passant par un trou de souris entre Lund et Genevois pour aplatir entre les poteaux et se faire le plaisir de transformer l’essai (21-13, 74e). Et à une minute de la fin l’Australien clôturait son festival en passant une ultime pénalité donnant plus d’ampleur à la victoire « rouge et noir » et éloignant définitivement le BO, désormais dernier, du bonus défensif (24-13).
Malgré la première place au classement, le manager toulonnais Bernard Laporte, qui a outre Jonny Wilkinson également perdu le troisième ligne Pierrick Gunther sur blessure, était loin d’être satisfait à l’issue de la rencontre. « On ne pourra pas se contenter de ça toute l’année, c’est clair ! », a-t-il ainsi tonné au micro de nos confrères de Rugby+. Prochain rendez-vous pour le RCT, un déplacement périlleux à Castres ce samedi 14 septembre à 14h55 pour un remake de la dernière finale du championnat de France qui devrait faire bouillir le stade Pierre Antoine.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.