Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

STM

Accueil > UPE 13 : La Réforme territoriale, une opportunité ratée pour la région (...)

< >

UPE 13 : La Réforme territoriale, une opportunité ratée pour la région Paca

mardi 10 juin 2014

L’union pour les entreprises (UPE 13) de réagir à la suite de la nouvelle carte de France des régions proposée par François Hollande : «  La réduction du nombre de régions est positive car elle contribue à une baisse des dépenses publiques et à la simplification du millefeuille territorial français. Elle offre également la possibilité d’atteindre une taille critique permettant de se positionner dans la compétition mondiale et européenne des territoires. Néanmoins, si cette réforme va dans le bon sens pour certaines régions, l’UPE 13 ne peut que regretter que Paca soit écartée de cette stratégie d’attractivité et de croissance  » .
Le Medef local de regretter ce choix : «  Pour notre territoire, cette réforme ne change donc rien car le périmètre de la région Paca demeure à l’identique ».
Il met en exergue : « Paca et Languedoc-Roussillon s’inscrivent naturellement dans une logique territoriale d’arc méditerranéen (flux de transports, infrastructures) et partagent des enjeux communs (développement économique du Sud de la Méditerranée, accès aux marchés africains et mondiaux, point d’entrée pour l’Europe...). Ce positionnement géostratégique européen doit être affirmé pour développer l’attractivité de notre territoire. Sur un plan administratif, la façade maritime méditerranéenne et la zone de défense et de sécurité Sud s’inscrivent déjà sur ces deux régions, tout comme de nombreux groupements professionnels et entreprises. C’est donc une réalité dont l’État doit s’inspirer.  »
Et de prévenir : « Notre territoire risque d’être affaibli en termes de compétitivité et d’octroi de dotations d’Etat, au profit des "super" régions nouvellement constituées. L’organisation territoriale doit être équilibrée, adaptée aux réalités économiques actuelles sans mettre les territoires en concurrence ».
Pour Jean-Luc Chauvin, Président de l’UPE 13 : «  La réforme territoriale doit être au service du pays, des entreprises et des salariés. C’est un premier pas dans la simplification du millefeuille territorial. Mais il faut voir grand, aller plus loin et donc créer une véritable région méditerranéenne, capable de s’inscrire dans les choix stratégiques européens et dans la compétition des territoires. De plus, seule la suppression de la clause de compétence générale des collectivités territoriales permettra de faire des économies réelles, comme la suppression du département. Le gouvernement doit être plus ambitieux et réaliser ces reformes stratégiques rapidement  ».

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.