Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Sports > 13e édition de la Duo Max entre Marseille et l’Espagne : Beau week-end pour (...)

< >

13e édition de la Duo Max entre Marseille et l’Espagne : Beau week-end pour le CNTL !

mardi 2 juillet 2019

Avec l’arrivée de la 13e édition de la Duo Max entre Marseille et l’Espagne, le CNTL Marseille-Vieux-Port a couronné les meilleurs coureurs au large en équipage réduit qui ont porté haut les couleurs du Club puisque, dans les deux formats proposés cette année -Duo Max et Duo Max +- les podiums ont tous la couleur du Lacydon. Sur le plan d’eau transalpin de Sanremo, le CNTL a également brillé en plaçant la France en tête pour le titre de champion d’Europe IRC, remportant également les classes 3 et 4. Entre sociétaires et membres du pôle course, c’est le résultat d’un programme solide mis en place au Club qui porte ainsi ses fruits en régate comme en course au large en ce début d’été !

JPEG - 116.3 ko
© Yohan Brandt

Didier Brouat remporte la première Duo Max + avec Oursy

S’il a déjà fait au moins 7 fois la Duo Max, Didier Brouat a dû expérimenter pas mal de nouveautés pour graver son nom sur la plus haute marche de la première Duo Max + : faire équipe pour la première fois en double avec André Morante-Perez, et disputer une étape de 350 milles en course, qui était une première également pour l’Elan 350 comme pour l’équipage. C’est en effet le programme inédit de la première étape de la Duo Max+, entre Marseille et Barcelone via Minorque. Et cela restera comme un magnifique souvenir. « Nous n’aurions pas imaginé avoir d’aussi bonnes conditions de vent en Méditerranée à cette saison sur une telle distance, relativise modestement le skipper de Oursy, Je ne suis pas près d’oublier le bord de reaching entre les Baléares et l’arrivée. Tout marchait tellement bien que l’on avait l’impression que rien ne pouvait nous arriver. De ces moments où l’on voudrait arrêter le temps. » Deux autres bateaux du CNTL complètent le podium, Delos mené par Erik et Pierre Lacoste, et Shamrock entre les mains de Bruno Maerten et Olivier Guillerot.

Marc Sanjuan décroche la Duo Max sur Poussières d’Étoiles

La première fois que les Marc Sanjuan (père et fils) on fait la Duo Max, créée par le premier, c’était à bord d’un First 32s5, mais ils avaient dû jeter l’éponge en raison des conditions de vent fort et de mer très difficile au niveau du Cap Creus. Il aura fallu attendre un nouveau support -l’Elan 340- et la cinquième tentative pour brandir le fameux trophée remis au meilleur bateau du classement Osiris, malgré une impossibilité d’utiliser le logiciel météo du bord ! « Le meilleur moment de cette édition n’est pas loin d’avoir été le pire. Lorsque nous sommes arrivés à l’aube au phare de Planier, il restait 4 milles jusqu’à la ligne et nous avions une jolie avance. C’est là que nous avons eu droit à la "magie habituelle" de la Duo Max : un lever de soleil de carte postale sur Marseille. Mais c’était sans compter sur l’absence totale de vent : nous avons mis 2 heures pour boucler la course… poussé par le courant ! » C’est également un bateau du CNTL qui termine deuxième, No Excape skippé par Bernard Flory et Pierre-Henry Gannac.

Yves Ginoux champion d’Europe en IRC à bord de Absolutely II

L’équipage français du Farr 36 Absolutely II, skippé par Yves Ginoux, vice-président du Club de l’UNCL et arborant les couleurs du CNTL Marseille a été couronné Champion d’Europe IRC 2019 devant 46 équipages italiens, anglais, allemands et français à Sanremo ce week-end. Il a également remporté le Trophée Corinthian (amateur) et la classe IRC3. C’est un bel aboutissement pour un équipage qui écume régulièrement les plans d’eau les plus en vue de la Méditerranée, et possède l’un des plus beaux palmarès dans sa classe cette saison : Massilia Cup, Semaine de Porquerolles, Hyères Series IRC, etc. « Ça a été une très belle épreuve, particulièrement en Classe 3 qui est l’une des plus fournies. Nous avons eu des conditions très variées, notamment une deuxième journée décisive pour nous avec trois victoires, avec un final en beauté "champagne sailing". L’équipage est principalement issu du CNTL, à l’image de ma compagne Isabelle Boisbouvier, excellente n°1 du bord. »

Christophe Heurtault décroche le titre européen en IRC 4 avec Alkaid

Après avoir réussi à s’y classer 4e -alors qu’il se disputait en rade de Marseille en 2017-le vainqueur en titre de la Massilia 2019 sur le JPK 1010 Alkaid est le très heureux vainqueur du titre de champion d’Europe IRC 4. Un très beau résultat et un très bon souvenir pour le skipper basé à Annecy qui est membre du pôle course du CNTL depuis près de 10 ans, et qui a apprécié l’accueil et le plan d’eau de Sanremo qu’il découvrait « Nous étions sereins au niveau de l’équipage, qui regroupait le "noyau dur" de l’équipage habituel du bord, mais avions pas mal d’inquiétude concernant l’absence de vent annoncée en arrivant, car le petit temps n’est pas le point fort de notre bateau. Fort heureusement la brise était au rendez-vous pour les dernières manches qui se sont courues samedi, et cela nous a permis d’arriver au résultat alors que tout pouvait se jouer dans cette dernière journée. »
Source CNTL

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.