Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Culture > A La Criée, l’événement de Mars en Baroque a tenu toutes ses promesses

< >

A La Criée, l’événement de Mars en Baroque a tenu toutes ses promesses

mardi 20 mars 2018

JPEG - 94.6 ko
Devant Jean-Marc Aymes, les artisans du succès de cette représentation exceptionnelle. (Photo Mars en Baroque)

Temps fort de l’édition 2018 de Mars en Baroque, l’unique représentation de « La Liberazione di Ruggiero dall’isola di Alcina » de Francesca Caccini a rempli la grande salle du théâtre de la Criée samedi soir. Succès d’affluence, mais aussi succès artistique pour Jean-Marc Aymes à la tête du Concerto Soave et de solistes de très haut niveau. France Musique ne s’y est pas trompé en enregistrant cette prestation. Il faut dire qu’il est rarissime de retrouver des partitions composées par des femmes à cette époque et que celle de la Cecchina est exemplaire, d’une forme très usitée en ce temps, une succession d’intermèdes avec ballets et musique. Jean-Marc Aymes restitue cette partition avec délicatesse et précision, lui donnant une beauté somptueuse et une grande densité. Il faut dire qu’il est à la tête d’un ensemble qui est aussi précis que coloré. Continuo sans faille, violons aux sonorités splendides, vents très présents et, eux aussi, aux couleurs étonnantes : de la musique baroque comme on l’aime… Du côté des voix, difficile de trouver de quoi redire. L’Alcina de Maria Cristina Kiehr est émouvante, la voix ample et puissante avec ce petit plus sensible apporté par l’expérience. Le Ruggiero de Romain Bockler, omniprésent tout au long de la représentation, est à la hauteur de l’événement. Doute et colère colorent son chant et sa voix, directe, à la projection idéale, est séduisante. Fort appréciée, aussi, la Melissa de Sarah Breton puissante, menaçante, mais aussi amoureuse… Autant de couleurs dans sa voix avec une ligne de chant maîtrisée. Du grand art vocal. Lise Viricel, Alice Duport-Percier, Axelle Verner, Laurent David et Eric Chopin complètent à merveille la distribution. A l’issue de cette représentation, et au regard du succès remporté, on peut se demander si une telle production ne pourrait être donnée une ou deux fois de plus, peut-être hors les murs… Elle le mériterait bien.
Michel EGEA

La suite de Mars en Baroque


Jeudi 22 mars

- 19 heures, Salle Musicatreize. Dans l’intimité de Michel Godard.

- 18 heures, Salle des Machines - Friche de la Belle de Mai.
Rencontre/signature avec Nancy Huston
Vendredi 23 mars

- 20 heures, Grand Plateau-Friche de la Belle de Mai - Musique, poésie, peinture, Erosongs, Nancy Huston, Guy Oberson, Michel Godard, Freddy Eichelberger.

- 21h45, Grand Tables de la Friche. Banquet, Un amour de banquet.
Samedi 24 mars
Musée des Beaux-Arts. Parcours musical, Musées en Musique.

- 18 heures, Salle Musicatreize. Dans l’intimité de Céline Frisch.

- 20 heures, Temple Grignan. Concert, Mein Herze schwimmt im Blut, Café Zimmermann.
Dimanche 25 mars

- 11 heures, Musée d’histoire de Marseille - Musées en Musique, un dimanche baroque sur la Canebière.
Mercredi 28 mars

- 19h30, Cinéma Les Variétés - Film : Maestro de Jocelyn Quivrin.
Jeudi 29 mars

- 20 heures, Salle Musicatreize. Concert – conférence, Cinquante nuances de l’amour, Martine Vasselin.
Jeudi 29 mars

- 21 heures, Musée Cantini. Banquet, Agapes à la française, en attendant Burrell.
Vendredi 30 mars

- 19 heures, Salle Musicatreize. Dans l’intimité de L’Armée des Romantiques.
Vendredi 30 mars

- 20h30, L’Éolienne. Concert décalé, Cabaret Cinquecento, Ensemble Apotropaïk.
Samedi 31 mars

- 20 heures, Salle Musicatreize. Concert, Aimer à loisir, L’Armée des Romantiques.
Renseignements et réservations sur marsenbaroque.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.