Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Culture > Musique / Opéra > Aix-en-Provence - Angelin Preljocaj reste sous Pavillon Noir

< >

Aix-en-Provence - Angelin Preljocaj reste sous Pavillon Noir

mardi 7 juin 2016

JPEG - 120.3 ko
Angelin Preljocaj, à la tête de son ballet, il est l’une des pierres angulaires de la culture à Aix-en-Provence et l’un de ceux qui exportent le savoir-faire français partout dans le monde (Photo M.E.)

Dix ans déjà qu’Angelin Preljocaj et sa compagnie prenaient la barre du navire de verre et de béton battant pavillon noir entre la bibliothèque Méjanes à l’historique charpente métallique, témoin de l’industrialisation triomphante du début du 20e siècle, les origami du conservatoire Darius Milhaud et les pierres chaudes d’un Grand Théâtre de Provence désormais incontournable au cœur de la saison culturelle de la région. Dix années intenses, de vie, d’accueils et de créations qui font en sorte qu’Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication vient de réaffirmer son soutien à Angelin Preljocaj à la tête du Centre Chorégraphique National pour les années à venir.
« Avec des missions renforcées, écrit la Ministre dans son éditorial de la plaquette programme de la saison 2016/17, l’accompagnement de jeunes artistes notamment au cours de résidences longues, la formation et l’insertion professionnelle des danseurs, faisant le lien entre les écoles supérieures de danse et le ballet professionnel ainsi que le diffusion et l’éducation artistique au plus proche des publics. » Ces missions, Nicole Saïd, la directrice du ballet, les accepte d’autant plus volontiers qu’elles sont déjà bien ancrées dans le quotidien de la maison ; et que les développer est un gage de pérennité pour une structure qui emploie aujourd’hui quelque 70 personnes à temps complet.
« L’accomplissement de ces missions est au centre de nos préoccupations, confie la directrice. Quant à l’accueil de spectacles, poursuit-elle, il est rendu possible grâce aux financements générés par les coproductions et les ventes des spectacles du ballet Preljocaj qui représentent plus de 28% de nos ressources propres en 2015. Cette capacité d’autofinancement a dû aussi peser dans la balance au moment où le ministère a pris sa décision de poursuivre ici avec Angelin. » En 2015, sur un budget total de 6 394 601 euros, les ressources propres représentent 50,48% et les subventions 49,52%.

Cette saison sera marquée par la création de « La Fresque » du 20 au 24 septembre au Grand Théâtre de Provence. « C’est un travail construit autour d’un conte chinois. Deux voyageurs découvrent dans un temple une fresque où de très belles femmes semblent danser. L’un des voyageurs est fasciné par la mélancolie de l’une des femmes, la plus jeune, et s’évade dans son univers au temps arrêté… » Pour le chorégraphe, c’est un prétexte pour ouvrir la boite à rêves, pour jouer avec la temporalité, les rythmes. Par ailleurs, Angelin Preljocaj nous a confirmé la sortie de son film « Polina », adapté de la BD de Bastien Vivès, à l’automne prochain : « Je vais tout faire pour que la tournée de promotion du film débute à Aix-en-Provence avec une grande soirée en avant-première. » On lira ci-dessous les grandes lignes d’une programmation « où l’on retrouve toutes nos préoccupations, confie Nicole Saïd. Prise en compte du jeune public, programmation de danseurs affichant une filiation ancienne avec la compagnie d’Angelin, spectacles illustrant la dimension patrimoniale de la danse à travers son histoire. Par ailleurs, nous allons poursuivre notre travail de sensibilisation en milieu scolaire avec un renforcement sur les collèges, cette année. Puis nous avons des projets de coopération,notamment avec l’Albanie et le ballet de l’Opéra de Tirana. Pour juin 2017 si tout va bien… » Solidement accroché aux haubans du Centre Chorégraphique National, le Pavillon Noir flotte joyeusement dans le vent. Angelin Preljocaj est à la barre du navire ainsi qu’à la tête d’un solide équipage. Bon vent !

Michel EGEA

La saison 2016/17 est lancée

Le Pavillon Noir accueillera la saison prochaine 17 compagnies pour une programmation éclectique avec des chorégraphes de la région mais aussi des artistes nationaux et internationaux (Tunisie, Espagne, Italie, Israël). Angelin Preljocaj présentera sa nouvelle création inspirée d’un conte chinois, ainsi que ses plus beaux duos au Grand Théâtre de Provence et à La Criée. Il remontera également une de ses premières pièces pour les danseurs de la cellule de professionnalisation du Ballet Preljocaj. Hervé Chaussard, ancien interprète d’Angelin Preljocaj, sera artiste associé et présentera deux créations : une odyssée philosophique pour sa compagnie et un travail sur le cha-cha pour la cellule de professionnalisation du Ballet Preljocaj.
Christian Ubl et Syhem Belkhodja seront en résidence pour finaliser leurs nouvelles pièces. De nombreux rendez-vous seront organisés pour découvrir leur travail.
Cette saison nous parlera aussi d’histoire de la danse : Noa Shadur, étoile montante de la danse en Israël, rendra hommage à la pionnière de l’écriture du mouvement Noa Eshkol et Robert Swinston reprendra des extraits de pièces mythiques de Merce Cunningham ; de découvertes : Katia Medici présentera un solo cousu main sur la chute de la comtesse de Castiglione, les argentins Candelaria Antelo et Arthur Bernard Bazin offriront un duo virtuose tandis que l’italienne Francesca Foscarini, aux côtés d’Andrea Costanzo Martini livrera une suite de soli et de duos à la fois doux et puissants ; de rythme avec le magnifique travail de Maguy Marin ; de jeune public avec les nouveaux spectacles de Michel Kelemenis et Arthur Perole ; de magie et de poésie avec la pluie d’étoiles de Mourad Merzouki, le petit bijou visuel d’Aurélien Bory, le cabaret lumineux des israéliens Inbal Pinto & Avshalom Pollak, et la valse mi-ombre mi-lumière du chorégraphe plasticien Christian Rizzo. Et enfin de recherche du bonheur avec les comédiennes-danseuses Brigitte Seth et Roser Montlló Guberna. 69 représentations programmées, des spectacles « à voir en famille » et de nombreux rendez-vous avec les artistes, à découvrir en détail en septembre prochain !

Réservations au 04 42 93 48 14 ou sur preljocaj.org

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.