Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Méditerranée > Echanges > Alger : Urbanisme et économie au cœur du déplacement d’une délégation (...)

< >

Alger : Urbanisme et économie au cœur du déplacement d’une délégation marseillaise

dimanche 22 janvier 2017

Jean Roatta, adjoint au maire de Marseille en charge des Relations internationales et de la Coopération euro-méditerranéenne et Roland Blum, en charge des Finances, du Budget et de la Charte ville-port, se sont rendus à Alger du 17 au 19 janvier 2017, pour soutenir la Wilaya d’Alger (gouvernorat) dans son projet de requalification du quartier de la pêcherie d’Alger, qui ne manque pas de ressemblance avec la façade portuaire de Marseille.

JPEG - 171.7 ko
Roland Blum, Jean Roatta, des représentants de la Wilaya d’Alger et de la Régie Foncière d’Alger, devant les Voûtes d’Alger

La transformation des Voûtes de la Major avait particulièrement séduit le Wali d’Alger, au point de vouloir effectuer la même démarche pour sa ville. « Ce projet très concret marquera l’Histoire à travers la valorisation du patrimoine, et grâce à l’expertise marseillaise », indique Jean-Roatta avant de considérer que ce déplacement illustre bein la coopération entre les deux villes et constitue une belle vitrine du savoir-faire partagé en matière d’urbanisme et de valorisation du patrimoine. « Cette mission, poursuit-il, a notamment permis de travailler sur les termes de la convention entre l’Établissement public d’aménagement (EPA) Euroméditerranée et la Régie Foncière de la Ville d’Alger. Cet accord va servir de base au dossier de demande de subvention qui sera adressé à l’Agence française de développement (AFD) en mars 2017 ».
Au-delà de ce projet d’urbanisation, il a été également question des relations économiques entre Marseille et Alger. L’École Supérieure Algérienne des Affaires envisage des partenariats avec Aix-Marseille Université (AMU) et la Kedge Business School. Et, au-delà, un renforcement des échanges économiques avec le territoire provençal est à l’étude. De plus, un partenariat entre les ports de Marseille et Alger doit être bientôt formalisé sous la forme d’une convention, notamment dans le domaine de la formation. Jean Roatta insistera sur un dernier point « la proximité géographique et la francophonie » qui selon l’élu sont « un atout pour le renforcement des échanges entre les deux villes ». Marseille entretient des relations privilégiées avec la Wilaya d’Alger depuis 1980, date de la signature d’un accord de coopération. Cet accord a été réactualisé en 2006, lors d’une importante mission conduite par le maire de Marseille, en partenariat avec la Chambre de commerce et d’industrie de Marseille Provence (CCIMP).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.