Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Economie > Allocution d’Emmanuel Macron : le "chiche " de Jean-Luc Chauvin, le (...)

< >

Allocution d’Emmanuel Macron : le "chiche " de Jean-Luc Chauvin, le président de la CCI Aix-Marseille Provence...

mardi 16 juin 2020

JPEG - 72.8 ko
Jean-Luc Chauvin, président de la CCIAMP (Photo archive Robert Poulain)

Jean-Luc Chauvin, le président de la CCI Aix-Marseille Provence n’a pas manqué de réagir à la suite de l’allocution du Président de la République, ce dimanche. « Il a dit des choses fortes, il a remercié les Français, il a indiqué que 500 milliards d’euros ont été mobilisés pour notre économie signalant qu’il faudrait les rembourser mais que cela ne se fera pas par une augmentation des impôts. Un propos qui va redonner confiance aux investisseurs. La réponse réside selon lui dans le fait de bâtir un modèle économique durable, plus fort, de travailler et de produire davantage pour ne pas dépendre des autres. Il reconnaît que notre pays va connaître des faillites et des plans sociaux multiples mais il voit dans le développement de l’économie de demain un fort potentiel de création d’emplois  ». Jean-Luc Chauvin met en exergue un autre axe fort du discours : « Le Président Macron a dit que tout ne devait pas se décider à Paris, qu’il entendait donner des libertés et des responsabilités inédites à ceux qui agissent au plus près de nos vies. Citant les hôpitaux, les universités, les entrepreneurs, les maires. C’est un changement radical dans ce quinquennat ». Pour Jean-Luc Chauvin, « il donne un cap, une vision et un calendrier. Il a indiqué avoir demandé aux Présidents des deux chambres parlementaires mais aussi, et c’est une première, au Président du Conseil économique, social et environnemental d’avancer des priorités pour un plan de rebond ». Alors, le Président de la CCIAMP déclare : « A tout cela je dis chiche. Nous avons déjà accompli sur ce territoire un travail avec un grand nombre d’acteurs du monde économique. Nous avons des éléments de réflexion, notamment en matière d’expérimentation et d’innovation. Il a parlé de secteurs prioritaires en évoquant la santé, nous avons l’AMU, l’IHU, le cluster Biomed... Il a parlé du numérique, nous avons les câbles, les datacenters. Il a évoqué l’économie décarbonée nous avons l’eau, l’air, le solaire, Iter, les smart grids. Et notre tissu économique a su se montrer réactif, s’adapter pendant la crise. Nous avons donc des réponses à apporter. Surtout, elles sont adaptées à ce territoire car Marseille n’est pas Bordeaux, Nice ou Lille. Nous avons chacun des atouts différents et c’est comme cela que notre pays repartira de l’avant ». Jean-Luc Chauvin revient encore sur l’intervention du Chef de l’État : « Il a évoqué le couple franco-allemand, l’importance du "Nous". Comment ne pas être d’accord avec lui ?  ». Emmanuel Macron a également parlé de la France, deuxième puissance océanique mondiale, Jean-Luc Chauvin réagit : « S’il veut dire que nous avons une grande façade maritime et qu’elle a été délaissée pendant des années il a raison. Il évoque à ce propos l’Afrique comme un axe prioritaire. Enfin, nous étions bien peu nombreux à tenir de tels propos en 2012, en 2013... et nous avons su créer Africalink en 2017 pour appréhender différemment l’entrepreneuriat entre l’Europe et l’Afrique. Alors, je suis persuadé que si on donne une place plus importante à nos CCI, si on leur donne un peu plus de moyens, elles seront encore plus utiles, au plus près des réalités, à favoriser le développement économique. Que le Gouvernement nous laisse des marges pour que nos collaborateurs puissent être encore plus dans la prospective ».
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.