Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Ailleurs > Arabie Saoudite : un consortium français choisi pour la construction d’un (...)

< >

Arabie Saoudite : un consortium français choisi pour la construction d’un métro de nouvelle génération à Riyad

mardi 30 juillet 2013

La ministre du Commerce extérieur, Nicole Bricq se félicite du choix du consortium FAST pour la fourniture d’un système complet de métro automatique par l’autorité de développement de la ville de Riyad. Ce consortium regroupe en premier lieu Alstom, mais aussi d’autres entreprises françaises comme Setec ou Freyssinet. Répondant à la croissance très rapide de la population de Riyad, le projet qui permettra de renforcer le dynamisme économique de la ville et d’améliorer la qualité de vie, tout en décongestionnant le trafic urbain de la capitale saoudienne, constitue l’un des projets de métro clé en main les plus importants jamais lancés dans le monde. La seule part d’Alstom dans le financement du projet par le Fonds d’investissement public du gouvernement saoudien devrait dépasser 1,2 Md€.
La ministre du Commerce extérieur avait plaidé pour la qualité de l’offre et du savoir-faire français en matière de transports urbains à l’occasion de sa rencontre avec le maire de Riyad en novembre 2012, accompagnées de l’ensemble des entreprises françaises spécialisées dans les transports urbains et lors du premier forum d’affaires franco-saoudien organisé à Paris en avril 2013. « Le choix en faveur d’Alstom et du consortium FAST par l’autorité de développement de Riyad, est un succès important pour la technologie et l’industrie française. Il confirme la capacité de nos entreprises à répondre avec des solutions innovantes et intégrées aux besoins de transports durables nés de l’urbanisation rapide de la population mondiale », se réjouit Nicole Bricq.
Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, a lui aussi salué le choix d’Alstom pour la fourniture d’un système complet de métro automatique sans conducteur destiné à équiper trois des six futures lignes de la ville de Riyad en Arabie Saoudite. « Cette nouvelle, qui intervient quelques jours après la signature d’une commande de 40 rames TGV Euroduplex entre Alstom et la SNCF pour un montant d’environ un milliard d’euros, confirme l’excellence de la filière ferroviaire française et sa capacité à exporter ses produits », se félicite le ministre.
Première référence d’Alstom Transport dans ce pays où d’autres opportunités de métro verront prochainement le jour, « ce système de métro automatique sans conducteur est une solution innovante et écologique qui participe du renforcement du leadership technologique français dans le monde », souligne encore Arnaud Montebourg.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.