Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Ailleurs > Société > Attentat de Trèbes : Le bilan des attaques fait état de 3 morts et 16 (...)

< >

Attentat de Trèbes : Le bilan des attaques fait état de 3 morts et 16 blessés dont 2 grièvement

vendredi 23 mars 2018

Trois personnes ont été tuées et seize autres blessées, dont deux grièvement, dans des attaques perpétrées dans l’Aude, a confirmé Emmanuel Macron, ce vendredi 23 mars. Le suspect, abattu par les gendarmes, est un Franco-Marocain de 25 ans, Redouane Lakdim, connu des services de renseignement. La section antiterroriste du parquet de Paris est saisie de la fusillade et de la prise d’otages dans l’Aude. Le groupe État islamique a revendiqué les attaques.

JPEG - 121.2 ko
(Photo Robert Poulain)

Gérard Collomb a salué « l’acte d’héroïsme » d’un lieutenant-colonel de gendarmerie qui s’est substitué à un otage et qui a été grièvement blessé. Le preneur d’otages, Redouane Lakdim, a agi « seul », a précisé le ministre de l’Intérieur. Il s’agit d’un homme de 25 ans qui vivait à Carcassonne et qui était suivi par les services de renseignement depuis 2013. Il a fait un bref séjour en prison en 2016 pour des faits de droit commun. Il s’est dit « prêt à mourir pour la Syrie. Il sollicitait la libération de frères avant de tirer sur un client et un employé du magasin qui, tous deux, décédaient sur place », a déclaré le procureur de la République de Paris, François Molins qui a également précisé que cet homme avait fait l’objet d’un suivi des services de renseignements et été fiché "S" pour ses liens « avec la mouvance salafiste ».

Retour sur les faits

L’auteur des attaques a d’abord braqué un automobiliste vendredi matin à Carcassonne, pour lui voler sa voiture. Il a ouvert le feu, et le passager est mort. Le conducteur a été blessé. L’assaillant a ensuite tiré sur des CRS qui faisaient leur footing près de leur caserne, vendredi vers 10h40, blessant l’un d’entre eux. Le policier a deux côtes cassées et un poumon perforé. Ce sont des hommes originaires de la CRS 53 de Marseille. Une prise d’otages dans un supermarché de Trèbes. Vers 11 heures, le suspect s’est rendu à Trèbes, à 8 km de Carcassonne, et a fait irruption dans le supermarché Super U. Il a alors retenu plusieurs clients en otages. Certains ont réussi à fuir. Au cours de cette prise d’otages, un lieutenant-colonel de gendarmerie est entré dans le magasin, en échange de la libération d’un otage. Vers 14h45, les gendarmes du GIGN ont donné l’assaut. Le preneur d’otages a été abattu. Deux hommes du GIGN ont été blessés, ainsi que le gendarme qui était retenu en otage.
Rédaction de Destimed

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.