Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Culture > Musique / Opéra > Au Grand Théâtre de Provence, Nelson Freire joue le concerto pour piano n°2 (...)

< >

Au Grand Théâtre de Provence, Nelson Freire joue le concerto pour piano n°2 de Brahms devant l’Orchestre Français des Jeunes

mardi 15 décembre 2015

JPEG - 116.7 ko
Premières répétitions pour les musiciens de l’OFJ sur la scène du Grand Théâtre de Provence sous les ordres de David Zinman (Photo M.E.)

La résidence hivernale de l’Orchestre Français des Jeunes sera ponctuée par deux rendez-vous exceptionnels. Le premier, jeudi soir au Grand Théâtre de Provence ; le deuxième, le lendemain, dans la nouvelle grande salle de la Philharmonie à Paris ou l’OFJ se produira pour la première fois. Autant dire que les musiciens de l’orchestre sont impatients d’y être. Des musiciens qui ont aussi appris que, pour ces deux concerts, c’est Nelson Freire qui serait soliste pour Brahms. Initialement c’est Jean-Frédéric Neuburger qui devait être au piano à Aix-en-Provence et Nelson Freire à Paris. « Un télescopage d’agendas s’est produit, nous confiait Pierre Barrois, le directeur de l’OFJ, et nous avons eu la chance de pouvoir compter sur Nelson Freire pour les deux rendez-vous. Ce qui est un plus indéniable puisque toutes les répétitions vont pouvoir bénéficier de la présence du soliste qui arrive mercredi au GTP. C’est un grand plus pour les musiciens et pour la qualité du travail accompli sous la direction musicale de David Zinman. »
Et, effectivement, lorsque Pierre Barrois a annoncé à l’orchestre que Nelson Freire serait là pour la résidence, les jeunes instrumentistes n’ont pas caché leur satisfaction. « C’est un honneur pour nous, nous disaient-ils, de pouvoir travailler avec un pianiste de ce niveau. C’est un énorme soliste et nous, qui bénéficions déjà des conseils du maestro Zinman, sommes très heureux ; c’est Noël avant l’heure ! ».
Après une belle session estivale et une tournée « enrichissante et très positive », selon Pierre Barrois, la quasi-totalité de l’effectif se retrouve à Aix-en-Provence depuis dimanche après-midi. Au programme des répétitions, sous les ordres de Mathieu Romano, chef assistant, et de David Zinman, directeur musical depuis cette année : le Concerto pour piano n° 2 de Brahms, ouvrage qui, contrairement au premier concerto, rencontra un immense succès lors de sa création à Budapest en 1881, « L’Ouverture du Carnaval romain » (1844) de Berlioz, rhapsodie de mélodies italiennes qui s’achève par une saltarelle endiablée, et les « Danses symphoniques » (1840) de Rachmaninov, œuvre lyrique nimbée de réminiscences russes et de mélodies sacrées. Un concert à ne pas manquer.
Michel EGEA
Pratique - Concert de l’OFJ, jeudi 17 novembre à 20h30 au Grand Théâtre de Provence. Places de 9 euros a 21 euros. Renseignements et réservations : 08 2013 2013 - lestheatres.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.