Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Méditerranée > Echanges > Marseille : Rencontres internationales des cinémas arabes jusqu’au 26 (...)

< >

Marseille : Rencontres internationales des cinémas arabes jusqu’au 26 novembre

mardi 21 novembre 2017

Aujourd’hui s’ouvrent les 5e rencontres internationales des cinémas arabes à Marseille mais aussi à Martigues et à La Ciotat [1] Une édition qui interroge l’actualité et l’histoire contemporaine du monde arabe. Quarante-deux films de fiction et documentaires ont été sélectionnés pour cette édition qui commence ce soir et se poursuit jusqu’au dimanche 26 novembre.

Organisées par Aflam, les 5e Rencontres internationales des cinémas arabes, se tiennent à Marseille du 21 au 26 novembre 2017. En coproduction avec le Mucem et en partenariat avec plusieurs lieux de diffusions et de nombreuses associations qui œuvrent tout au long de l’année à ses côtés, les Rencontres proposent au public une trentaine de séances à Marseille et dans plusieurs villes de la Région. À travers un programme de films de fiction, de documentaires et d’art vidéo, ce festival présente les dernières productions de cinéastes originaires du Moyen-Orient et du Maghreb, mais aussi de réalisateurs du monde entier abordant des thématiques (sociales, politiques et culturelles) liées à ces régions. Alors que le monde arabe, en plein bouleversement, suscite de profonds débats, les Rencontres internationales des cinémas arabes sont l’occasion de questionner l’histoire et l’actualité. Pendant les débats suivant les projections, ou lors des « Café-ciné », le festival propose de nombreux moments d’échange et de réflexion autour des grandes thématiques de la programmation. Le forum du Mucem sera à nouveau pour cette édition le cœur du festival, espace convivial ouvert aux rencontres entre le public et les réalisateurs venus présenter leurs films. Il est à noter que cette année, un hommage au réalisateur Ahmed Bouanani (1938-2011), figure marquante de l’histoire du cinéma marocain moderne, et dont l’œuvre a été récemment présentée à la Berlinale et au Cinéma du Réel. Exploration également de nouvelles formes de narration, avec un focus sur les séries digitales, documentaires ou fictions qui se jouent de la censure sociale et politique et envahissent le web dans le monde arabe. Toutes les projections ont lieu en présence des cinéastes ou de critiques et sont suivies d’un débat avec le public. Des séances avec les scolaires et les structures sociales sont programmées. Tous les films sont diffusés en version originale sous-titrés en français.

L’ensemble du programme ici.

A propos d’Aflam
Née en 2000 de l’intérêt commun d’un groupe de Marseillaises et de Marseillais pour l’expression des cultures arabes à travers le cinéma, Aflam fait découvrir ou redécouvrir des films fondateurs de l’histoire des cinémas du Maghreb, du Proche-Orient et des diasporas arabes, mais également le travail de nouvelles générations d’auteurs. Rapidement, grâce à ses programmations originales et exigeantes, Aflam a été identifiée comme un partenaire de premier plan, par les professionnels du cinéma (producteurs, réalisateurs, distributeurs) dans les pays arabes, en France, en Europe. C’est dans cette dynamique, et celle de la capitale européenne de la Culture à Marseille en 2013, qu’Aflam a créé les Rencontres internationales des cinémas arabes.

[1En coproduction avec le Mucem et en partenariat avec plusieurs lieux de diffusions et de nombreuses associations, les Rencontres proposent au public une trentaine de séances à Marseille et dans plusieurs villes de la Région.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.