Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Aix Marseille > Société > Avec Massileo EDF entend tempérer Marseille

< >

Avec Massileo EDF entend tempérer Marseille

samedi 14 octobre 2017

C’est en présence de nombreuses personnalités, que Jean-Bernard Lévy, le PDG d’EDF a inauguré à Marseille, au cœur d’Euroméditerranée, Massileo, un nouveau réseau d’eau tempérée mis en place pour alimenter des bâtiments en chaleur et en froid à partir d’une énergie 100 % renouvelable : la thalassothermie ou l’énergie thermique des mers.

JPEG - 135.5 ko
De gauche à droite, Jean-Marc Forneri , Président du Conseil de Surveillance du GPMM, Jean-Bernard Lévy, PDG d’EDF, Laure-Agnès Caradec, présidente d’Euroméditerranée, Renaud Muselier, Président de la région Paca, Sylvie Jehanno, Directrice Générale de Dalkia, Bruno Lechevin, Président du Conseil d’Administration Ademe (Photo : Jean-Pierre Garufi)

Ce réseau d’énergies renouvelables dessert l’écoquartier Smartseille qui s’étend sur 2,7 hectares au sein de la zone d’aménagement Euroméditerranée 2. Massileo a vocation à desservir une zone beaucoup plus vaste, allant jusqu’à 500 000 m2. Une opération qui a nécessité un investissement de 28M€.
C’est Optimal Solutions, filiale de Dalkia (groupe EDF), qui a conçu et réalisé ce réseau d’eau tempérée pour alimenter des bâtiments en chaleur et en froid à partir d’une énergie 100 % renouvelable. La société a travaillé depuis 2013 sur la conception et la réalisation de ce projet. In fine, le réseau est composé d’une boucle d’eau tempérée qui relie la station de récupération de calories sur eau de mer -située sur le Port de Marseille - aux pompes à chaleur installées au sous-sol des bâtiments. Grâce à Massileo, les émissions de gaz à effet de serre seront réduites de 80 %. Par ailleurs, ce projet intègre les bâtiments autant comme consommateurs que comme producteurs d’énergie. Ainsi, il relie les différents immeubles (bureaux, logements, commerces) en mutualisant les besoins des occupants et en permettant aux bâtiments d’échanger leurs calories. Par exemple, la chaleur dégagée lors de la production de froid pour les bureaux est récupérée et utilisée pour chauffer les logements et inversement. Selon Dalkia, la thalassothermie a déjà été mise en œuvre « à Monaco, Sète, Biarritz ou dans les pays nordiques comme la Norvège ». Il est à noter qu’il s’agit là de la deuxième installation du même type inaugurée en un an à Marseille : le groupe Engie avait lancé en octobre 2016 une centrale de géothermie marine baptisée Thassalia, également sur le périmètre d’ Euroméditerranée.
Anna CHAIRMANN

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.