Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Méditerranée > Echanges > Averroès Junior, une manifestation en pleine croissance

< >

Averroès Junior, une manifestation en pleine croissance

mardi 10 juin 2014

JPEG - 138.7 ko
Dessin d’enfant en carte postale dans le cadre d’Averroès Junior (Photo D.R.)

Créées et conçues par Thierry Fabre, les Rencontres d’Averroès sont produites et organisées par Espaceculture Marseille depuis leur origine en 1994. Rendez-vous événementiel tous les mois de novembre à Marseille et en région, elles s’articulent selon trois axes : les tables rondes, le prélude artistique et le dispositif Averroès Junior.
C’est parce que les Rencontres d’Averroès ont toujours eu pour principe de s’adresser à un public le plus large possible, que le dispositif « Averroès Junior » a été mis en place dès 2005 par Espaceculture Marseille.
Les organisateurs entendaient s’adresser aux jeunes générations, celles qui sont en train de construire leur rapport au monde. Et l’école semblait le meilleur moyen de convier ces jeunes à « penser la Méditerranée des deux rives ».
Bernard Jacquier, le président de l’Espaceculture, remercie la Ville de Marseille, le CG13, la Région Paca, Marseille Provence Métropole, sans lesquels cette aventure ne serait pas possible. Puis d’expliquer : « En écho à la 20e édition des Rencontres d’Averroès, le dispositif Averroès Junior -qui chemine vers ses 10 ans d’existence- a convié toute l’année scolaire 2013/2014 pas moins de 4 500 élèves à participer à des projections, des ateliers, des journées découvertes… Un objectif simple mais fondamental : mieux connaître la Méditerranée et les problématiques qui traversent ce territoire. Avec pour principes la curiosité, la découverte et la diversité. Avec pour moteur l’art et la culture. Et au bout du bout, une génération Averroès en puissance ».
Cette action en direction des jeunes est selon lui « fondamentale et très appréciée de nos partenaires et des enseignants. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Nous pouvons juste préciser que notre réseau d’enseignants est de plus en plus prisé. En témoigne la part des "élèves Averroès" dans la fréquentation des expositions. La Bibliothèque départementale, comme le Musée d’Archéologie méditerranéenne de Marseille nous ont précisé que la majorité des groupes scolaires accueillis arrive par notre intermédiaire. Nous avons initié par ailleurs une convention avec le San Ouest Provence sur l’année scolaire 2013/2014 relative à un programme Junior entre Miramas, Port Saint Louis et Istres ».

« Nous tâcherons les années à venir de faire plus et encore mieux »

Mais, pour Bernard Jacquier, point question de s’endormir sur les lauriers : « Nous souhaiterions faire plus et comptons sur les enseignants, sur d’autres opérateurs pour s’emparer de nos pistes de travail et en faire bénéficier leurs propres réseaux. Portés par l’enthousiasme des élèves, des artistes, des enseignants, de nos partenaires, nous tâcherons les années à venir de faire plus et encore mieux ».
Justement, 2013/2014, comme chaque édition a apporté son lot de nouveautés au rang desquels l’arrivée des musées de Marseille. Ainsi, les collégiens ont ils pu découvrir l’exposition « des bulles et des fouilles », au musée d’archéologie méditerranéenne alors que le musée d’histoire a proposé des séances de court-métrages avec visite du musée et pique-nique dans le jardin.
France Irrmann, responsable du pôle événements à l’espaceculture d’indiquer : « Nous travaillons depuis 2012 avec le SAN Ouest-Provence ce qui a conduit à la mise en place d’un certain nombre d’actions dont des ateliers d’écriture dans des ateliers de Miramas, de même des élèves de Port-saint-Louis et d’Istres sont venus aux tables-rondes ». Des ateliers de musique arabo-andalouse ont également eu lieu : « Ils se sont traduits par deux concerts, un à la cité de la musique, à Marseille, l’autre au Comoedia,nous exposions également à ces occasions les travaux des ateliers d’écriture ».
Puis d’insister sur une manifestation qui se déroule depuis maintenant trois ans : « Jeanne-Biscioni Baumberger intervient dans les collèges et les lycées pour animer l’atelier "Un Dieu trois religions". Un Atelier de deux heures découpé en une introduction générale, une projection du documentaire de "C’est pas sorcier"évoquant l’histoire du judaïsme, du christianisme et de l’islam, mettant en parallèle récits communs et différences  ».
Elle poursuit : « Nous aimerions développer les ateliers. Nous insistons depuis plusieurs années afin que les enseignants se saisissent d’Averroès Junior pour en faire un parcours tout au long de l’année, comprenant les manifestations autour du court-métrage, les musées, dont celui d’Arles, les ateliers... Ils peuvent aussi créer un projet comme cela a été le cas à Allauch où les professeurs d’Espagnol et de géographie ont mis en place en commun un atelier de calligraphie ».
A propos du cinéma, autour duquel Averroès Junior a vu le jour. Si la palette s’est enrichie le cinéma est toujours au programme. Mieux, « en 2013, grâce à un partenariat avec le C.M.C.A. (Centre Méditerranéen de Communication Audiovisuelle), 120 lycéens de Marseille ont constitué le premier jury Averroès Junior au festival PriMed ». Non seulement l’aventure va se poursuivre mais de nouvelles perspectives s’ouvrent. « Il s’agit d’inventorier, parmi les œuvres finalistes du PriMed, toutes celles qui, depuis 2008, traitent de sujets directement en rapport avec le programme scolaire et, les mettre gratuitement à la disposition des professeurs d’histoire-géographie ».
Et puis, comment ignorer le travail accompli dans le cadre des ateliers de cartographie, authentique invitation au voyage, à la poésie. une première cette année, Isabelle Poitou, a invité les élèves à prendre conscience de des enjeux de la gravité de la pollution en Méditerranée dans le cadre de l’atelier Mer-Terre.
Michel CAIRE
Plus d’info : Rencontres d’Averroès

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.