Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Ailleurs > Economie > Biocellvia lance une levée de fonds à hauteur d’1 Million d’euros pour (...)

< >

Biocellvia lance une levée de fonds à hauteur d’1 Million d’euros pour accélérer son développement...

jeudi 7 mars 2019

Biocellvia a officiellement lancé sa levée de fonds depuis le mercredi 6 mars 2019 sur la plateforme de crowdfunding Sowefund, spécialisée dans le financement des entreprises innovantes. Elle permettra à la start-up marseillaise de recruter quatre nouveaux salariés pour étoffer son équipe R&D et son pôle développement. L’objectif est d’accélérer la commercialisation de ses programmes d’analyse d’images en IPF (fibrose pulmonaire) et en Nash (stéatose hépatique non alcoolique dite "maladie du foie gras").

JPEG - 115.4 ko
La start-up marseillaise Biocellvia est ditigé par Olivier Julé © Biocellvia

La "Nash" constitue un marché particulièrement prometteur pour la biotech dirigée par Olivier Julé puisqu’il s’agit d’une maladie émergente avec des besoins médicaux non satisfaits. Grâce à sa technologie numérique d’analyse d’images, Biocellvia ambitionne d’accompagner les entreprises du secteur dans leur processus de recherche et développement et plus précisément dans l’évaluation de l’efficacité de leurs candidats-médicaments de façon à poursuivre les essais en phase clinique (sur l’homme) uniquement sur les molécules réellement actives avant une possible mise sur le marché. En parallèle, le recrutement de profils scientifiques permettra à la biotech de développer sa technologie à destination de nouvelles pathologies. Grâce à cette deuxième augmentation de capital, la jeune pousse provençale accélèrera son développement aux États-Unis, place forte mondiale de l’industrie pharmaceutique. Cette levée de fonds servira donc à financer la présence de Biocellvia sur les principaux salons du secteur ainsi que les procédures réglementaires. La start-up a déjà réussi une première levée de fonds en 2017 (600 000 euros) qui lui a permis de développer et valider scientifiquement ses deux premiers programmes dédiés à la fibrose pulmonaire et à la Nash.

A savoir
Biocellvia a développé une technologie numérique d’analyses d’images destinée à améliorer l’évaluation de l’efficacité des candidats-médicaments en phase pré-clinique. Aujourd’hui, 31% des études cliniques échouent parce que les molécules ne sont pas actives contre la maladie car la méthode actuelle d’évaluation ne permet pas de détecter les candidats-médicaments réellement efficaces. C’est à partir de ce constat qu’est née la technologie d’excellence créée par Biocellvia. L’entreprise marseillaise développe en interne des programmes numériques d’analyse d’images mis au point par son service Recherche & Développement. Elle conçoit un algorithme spécifique par pathologie. Celui-ci est validé scientifiquement, puis breveté avant de faire l’objet d’une publication scientifique et d’une commercialisation. Chaque nouveau programme d’analyse d’images est développé avec des équipes de recherche académiques à l’échelle mondiale.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.