Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Provence > Société > Bouches-du-Rhône : le département est placé en vigilance jaune grand (...)

< >

Bouches-du-Rhône : le département est placé en vigilance jaune grand froid

lundi 26 février 2018

JPEG - 158 ko
(Photo Philippe Maillé)

Les services de Météo-France ont placé le département des Bouches-du-Rhône en vigilance jaune « neige-verglas ». Un épisode neigeux s’est progressivement mis en place ce lundi sur l’Est du département, sur la zone située à la limite du département du Var. Il pourra aller jusqu’à Vitrolles voire Marseille et pourrait entraîner 3 à 5 cm de neige au sol. Le mercredi 28 février, l’ensemble du département sera concerné par des chutes de neige. Des perturbations sont à craindre en particulier concernant les transports. Pour faire face à ces intempéries, les Pompiers 13 ont ajusté leurs équipements et effectifs afin d’adapter la réponse opérationnelle aux risques, à savoir :
Du personnel d’astreinte est placé en garde dans les casernes pour intervenir plus vite ; le personnel disponible est recensé afin de compléter si besoin le potentiel des 500 pompiers de garde ; des véhicules sont équipés de chaînes dans tous les centres afin d’accéder sur toutes les sites ; des lames de déneigement équipent les véhicules polyvalents de surveillance et d’interventions afin de permettre là aussi d’ouvrir la route à des engins de secours ; une répartition d’ambulances tous terrains et de véhicules médicalisés 4x4 est effectuée sur les zones à risques en fonction de l’évolution météo ; des moyens spéciaux de type chenillette peuvent également être mobilisés si nécessaire ; un suivi permanent de la météo et de ses conséquences sur la circulation.
Le public est invité à la plus grande prudence et à respecter les consignes suivantes

Sur la route
Dans la mesure du possible, il est préférable d’éviter les déplacements qui ne seraient pas indispensables. Si toutefois il est nécessaire de se déplacer en voiture, il importe de respecter les déviations et les consignes de circulation. Il faut prévoir un équipement minimum en cas d’attente prolongée sur la route à bord d’un véhicule. Il ne faut pas perdre de vue que l’épisode de neige va toucher plusieurs départements et que les difficultés ne peuvent apparaître que dans un second temps.

Au domicile
Il est recommandé de dégager la neige et de saler les trottoirs devant les domiciles.
Compte tenu du froid, il faut être attentif au risque d’intoxication au monoxyde de carbone : les locaux ne doivent pas être totalement hermétiques et les installations de gaz ou de chauffage au bois doivent être vérifiées.

Ouverture de plus de 140 places supplémentaires dont 115 à Marseille pour les 3 nuits à venir


A la suite des prévisions de Météo France qui font état de températures ressenties négatives de jour pouvant aller jusqu’à -12° jusqu’à mercredi dans les Bouches-du-Rhône, Pierre Dartout, Préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, préfet des Bouches-du-Rhône, a déclenché la vigilance jaune grand froid. Cette situation l’a conduit notamment à ouvrir un gymnase à Marseille mis à disposition par la Ville. Le gymnase Santi pourra accueillir jusqu’à 100 personnes dès ce soir 19h avec notamment la mobilisation des personnels de la Croix-Rouge. Cet hébergement nocturne sera ouvert 3 nuits durant. Le Samu social a été alerté pour les transports éventuellement nécessaires depuis le centre-ville. Par ailleurs les maires des
communes ont été sensibilisés à prêter une attention toute particulière aux sans-abri.
La vigilance auprès des populations vulnérables est renforcée et les mesures suivantes
sont mises en œuvre :

- 1. Ouverture de nouvelles places d’hébergement ;

- 2. Renforcement de la veille sociale ;

- 3. Renforcement des maraudes.
Les personnes en situation de détresse et sans hébergement peuvent contacter le Service Intégré d’Accueil et d’Orientation (SIAO) au 115, numéro vert national gratuit et joignable 24h/24.

Grand froid : les bons comportements


En période de grand froid, restez chez vous autant que possible : évitez de vous déplacer, à pied comme en voiture.

- Même en bonne santé, limitez les efforts physiques et les activités à l’extérieur (le froid demande des efforts supplémentaires au corps, notamment au cœur) ;

- Nourrissez-vous convenablement (ne consommez pas d’alcool : l’ébriété fait disparaître les signaux d’alerte liés au froid) ;

- Maintenez la température ambiante de votre domicile à un niveau convenable d’environ 19 degrés ;

- Pour éviter les intoxications au monoxyde de carbone [1], faites vérifier vos installations de chauffage et de production d’eau chaude, assurez-vous du bon fonctionnement des ventilations, et ne faites jamais fonctionner les chauffages d’appoint en continu.

Si vous devez impérativement sortir :


-Adaptez votre habillement (couvrez les parties du corps les plus sensibles au froid : les pieds, les mains, le cou et la tête. De bonnes chaussures permettent d’éviter les chutes) ;

- Évitez de sortir le soir, il fait plus froid ;

- Si vous devez utiliser votre voiture : prenez une couverture, un téléphone et des médicaments au cas où votre véhicule serait bloqué par la neige ;

- Si vous remarquez une personne sans abris ou en difficulté dans la rue appelez le 15.
Il faut être encore plus attentif avec les enfants et les personnes âgées qui ne disent pas quand ils ont froid.


[1Une intoxication au monoxyde de carbone provoque des maux de tête, de la fatigue et des nausées. Ces symptômes apparaissent plus ou moins rapidement et peuvent toucher plusieurs personnes au sein du foyer. Une intoxication importante peut conduire au coma et à la mort, parfois en quelques minutes. Il faut donc agir très vite : en cas de suspicion d’intoxication, aérez immédiatement, arrêtez si possible les appareils à combustion, évacuez les locaux et appelez les secours en composant le 15, le 18 ou le 112 (et le 114 pour les personnes malentendantes). La prise en charge des personnes intoxiquées doit intervenir rapidement, dès les premiers symptômes, et peut nécessiter une hospitalisation.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.