Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Culture > Expositions > Centre Fleg Marseille : Israël le pays qui marche « allo »

< >

Centre Fleg Marseille : Israël le pays qui marche « allo »

dimanche 29 novembre 2015

Dans la cadre de la quinzaine de la culture israélienne, le Centre Fleg présente l’exposition « Israël au teléphone ». Une manifestation placée sous le haut patronage d’Anita Mazor, Consul Général d’Israël à Marseille qui est intervenu sur : « Israël Nation Startup, l’essor des nouvelles technologies » et en partenariat avec la Chambre de Commerce France-Israël représentée par sa présidente : Caroline Pozmentier qui a évoqué les relations France-Israël et nouvelles technologies. De tous les pays, Israël détient le record du nombre de téléphones cellulaires par citoyen.

JPEG - 141.1 ko
Exposition « Israël au teléphone » au Centre Fleg (Photo Robert Poulain)
JPEG - 190.8 ko
Anita Mazor, Consul Général d’Israël à Marseille entourée de Raymond Arouch, Martine Yana et Caroline Pozmentier (Photo Robert Poulain)
JPEG - 158.3 ko
(Photo Robert Poulain)

En effet, 96% de la population dispose d’un appareil mobile. Une étude récente montre qu’Israël est l’une des nations « intoxiquée du téléphone » sachant que les experts définissent un accro au téléphone comme quelqu’un qui vérifie plus de 4-5 fois par heure son téléphone ou dont le premier geste en se levant et en se couchant est de regarder son téléphone. En outre, l’étude affirme qu’en raison de l’extrême dépendance du pays aux News, le consommateur israélien utilise son mobile afin de rester informé, devenant ainsi accro. Une étude qui a donné l’idée à Martine Yana, la directrice du centre Fleg, de proposer cette exposition originale qui présente Israël sous un angle connecté à l’occasion de la quinzaine de la culture israélienne. « Je voulais montrer ce pays où tout le monde, dès l’enfance, est connecté ; où 90% des enfants ont le téléphone pendant les cours. Une étude est d’ailleurs en cours pour voir l’impact que cela a sur eux, sur ce qu’ils apprennent ». Évoque Whats App : « L’application la plus utilisée en Israël  ». Et de signaler également la création d’un téléphone casher réduit à ses fonctions de base.

« Nous avons un passé, une volonté de profiter du présent et l’ambition de préparer l’avenir »

Raymond Arouch, le président du centre Fleg parle d’une année terrible. « Le centre Fleg doit être plus que jamais un lieu incontournable d’expression et de partage où chacun se nourrit de la diversité de l’Autre. La culture est notre plus belle arme pour lutter contre l’ignorance et le fanatisme ». Anita Mazor avoue être accro à son portable. « En Israël nous avons en permanence besoin d’avoir nos proches autour de nous, lorsque ce n’est pas physiquement c’est virtuellement. Ce n’est jamais que la suite d’un mouvement qui fait que, voilà quelques décennies, les Israéliens étaient en permanence collés à la radio. Il faut en permanence savoir ce qui se passe. Et Whats App s’inscrit dans cette logique, on veut toujours savoir où sont les membres de la famille, s’ils vont bien. » « Et ainsi, poursuit-elle, les militaires ont entre 5 et 15 minutes par jour pour téléphoner à leur famille. Tandis que toutes les mères ont le numéro du commandant. Et elles ne se privent pas de lui téléphoner au moindre problème ». Elle signale également que « 3 000 personnes, tous les jours, en Israël, essaient de trouver de nouvelles applications ». Une créativité qu’elle explique par le fait que « nous avons un passé, une volonté de profiter du présent et l’ambition de préparer l’avenir ».
Pour Caroline Pozmentier : « Les nouvelles technologies sont au cœur des relations sociales, humaines, elles vont permettre de travailler autrement ». Elle en vient au travail accompli par la Chambre de Commerce France-Israël : « Il s’agit pour nous de permettre à des Israéliens et des Français de se rencontrer car rien ne remplacera les relations humaines ». Elle cite, pour expliquer les relations industrielles entre entreprises françaises et israéliennes les propos de Ofer Weintraub, de la société Orca interactive, qui œuvre avec France Telecom « d’abord on fait et après on comprend ».
Michel Caire
Plus d’info : centrefleg.com - Tél : 04.91.37.42.01

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.