Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Culture > Théâtre > Christophe Lidon qui mettra en scène "L’art de Suzanne Brut" au Théâtre des (...)

< >

Christophe Lidon qui mettra en scène "L’art de Suzanne Brut" au Théâtre des Halles dans le cadre du Off d’Avignon dévoile la programmation 2019/2020 du "Cado" qu’il dirige à Orléans

samedi 15 juin 2019

Christophe Lidon, qui mettra en scène du 5 au 28 juillet à 14 heures au Théâtre des Halles d’Avignon « L’art de Suzanne Brut » de Michael Stampe et « La légende d’une vie » de Zweig au Toursky de Marseille le 30 novembre, vient de dévoiler la programmation du Cado, le Théâtre qu’il dirige à Orléans.

JPEG - 55.1 ko
Christophe Lidon, un bâtisseur au service du théâtre et du public (© Cado)

Tous ceux qui purent assister aux représentations de la pièce d’Antoine Rault « Le diable rouge » donnée au Gymnase de Marseille du 13 au 24 octobre 2009 on put saluer la mise en scène à la fois inventive et très classique signée Christophe Lidon. Et même impression toujours au Gymnase de Marseille du 9 au 20 novembre 2010 avec « La serva amorosa » de Goldoni joué par Clémentine Célarié, et Robert Hirsch, Christophe Lidon, faisant là encore des merveilles. Homme de théâtre -qui suit le travail d’auteurs tels qu’Antoine Rault justement ou Eric-Emmanuel Schmitt, à qui l’on doit la lecture scénique de « L’antichambre » de Jean-Claude Brisville, ou de « la colère du Tigre » de Philippe Madral- cet artiste aime s’immerger dans des œuvres où se mêlent grande Histoire et destins privés. Avec de temps en temps des créations comme cette belle plongée dans « La vie est un songe » de Calderon dans une adaptation de Michael Stampe. Ce même Michael Stampe que Christophe Lidon mettra à l’honneur du 5 au 28 juillet à 14heures au Théâtre des Halles dans le cadre du Off d’Avignon en reprenant sa pièce « L’art de Suzanne Brut ». Un être étrange et mystérieux que cette Suzanne Brut. Mais qui est-elle ? Muette et pourtant très bavarde à l’intérieur, elle est enfermée dans un couvent du Périgord occupé par les Allemands. Dans un espace où la liberté est restreinte, Suzanne crée, instinctivement et inlassablement. Sous le regard de ses complices, Sainte-Jeanne et la Vierge Marie, elle peint avec ardeur son monde aux couleurs vives pour tenter d’oublier l’inoubliable. Et Suzanne connaît son art ! Une pièce magnifique Interprétée par Marie-Christine Danède, qui nous signale-t-on « fait partie de ces acteurs qui offrent à leur personnage toute l’humanité nécessaire pour les rendre si intimes qu’ils peuvent nous toucher au plus profond de nos émotions, de nos souvenirs même. » Imprégné de couleurs, de violences et de vie, ce spectacle semble comme une toile peinte et on y retrouve un Christophe Lidon au sommet de son art. Michael Stampe encore et toujours, unanimement applaudi pour son adaptation de « La légende d’une vie » de Zweig avec Nathalie Dessay, Macha Méril, Bernard Alane, Gaël Giraudeau, et Valentine Galey, et dont la mise en scène de Christophe Lidon force le respect. Une pièce entre vérités et mensonges, générosité et égoïsme où, dans la Vienne de 1920 un jeune auteur cherche à s’extirper du souvenir de son père, poète devenu icône nationale. Une famille digne de Faulkner, des obsessions à la Tchekhov -celles de « La Mouette »-, la puissance visionnaire d’un Thomas Bernard, voilà un moment artistique ample à voir au Toursky de Marseille le 30 novembre prochain à 21heures.

Le Cado d’Orléans, théâtre ouvert sur le monde.

Infatigable dénicheur de textes, Christophe Lidon qui a créé en 1991 sa Compagnie La Nuit et le Moment Théâtre -compagnie nommée aux Molières 2003 pour l’ensemble de son travail, riche et atypique- dirige maintenant le Cado, le Théâtre d’Orléans. Pour les trente ans d’existence de ce lieu l’accent avait été mis sur le rêve, le songe, alors que cette saison 2019-2020 s’adressera directement aux gens avec des sujets très humains, l’essentiel étant pour Christophe Lidon de « regarder droit dans les yeux des spectateurs ». Ne voulant jamais dans son travail que celui qui voit une pièce soit perdu, le metteur en scène et chef de théâtre éclaire les mots prononcés par les comédiens, sans jamais rien assombrir. Et sa programmation en est la parfaite illustration.
Se succéderont :
- « Le cercle des illusionnistes » une création d’Alexis Michalik, mise en scène de l’auteur avec Maud Baecker, Clotilde Daniault, Michel Derville, Arnaud Dupont, Vincent Joncquez, Mathieu Métral. (du 24 septembre au 4 octobre 2019).

- « La vie rêvée d’Helen Cox » d’Antoine Rault mise en scène Christophe Lidon
avec Jean-Pierre Michaël, Christelle Reboul (du 19 novembre au 1er décembre 2019).

- « Plaidoiries » d’après Les grandes plaidoiries des ténors du barreau de Matthieu Aron mise en scène Eric Théobald avec Richard Berry. (du 03 au 15 décembre 2019).

« Le lien » de François Bégaudeau mise en scène Panchika Velez. Avec Pierre Palmade, Catherine Hiegel, Marie-Christine Danède qui joue en Avignon Suzanne Brut. (du 16 janvier au 1er février 2020).

« Les vies de Swann » de Marc Citti mise en scène de l’auteur. Avec Élise Larnicol, Marion Harlez-Citti, Arnaud Dupont, Marc Citti. (du 1er au 14 février 2020)

« Mademoiselle Julie » d’August Strindberg. Mise en scène Christophe Lidon
avec Rachel Arditi, Sarah Biasini, Thomas Cousseau. Adaptation Michael Stampe que Christophe Lidon retrouve à l’occasion de cette création. (du 20 mars au 05 avril 2020).

Le Cercle
Depuis trois ans l’association de spectateurs (700 environ) qui se nomme "Le cercle" propose des rendez-vous avec l’équipe artistique, avec une fois par an un spectacle surprise offert pour la modique somme d’inscription de 5 € à l’Association.

Des bus à disposition

« J’ai choisi d’être directeur du Cado, théâtre subventionné par la ville d’Orléans et le Département du Loiret, pour être dévoué », aime à répéter Christophe Lidon. Et de le prouver par l’accueil qu’il réserve à chacun, mais aussi par l’aide obtenue de l’action départementale mettant à disposition une flotte de cars gratuite qui emmène et ramène les spectateurs suivant un circuit précis. « Nous n’avons cela nulle part, précise-t-il, c’est une des fiertés du Cado d’Orléans ». Acteurs prodigieux, pièces enlevées, interaction avec le public, ce Théâtre d’Orléans est un lieu qui compte et qui se bat pour faire aimer un théâtre populaire et exigeant.
Jean-Rémi BARLAND

Christophe Lidon mettra en scène du 5 au 28 juillet à 14heures au Théâtre des Halles dans le cadre du Off d’Avignon la pièce de Michael Stampe « L’art de Suzanne Brut ». Plus d’info et réservations theatredeshalles.com
Programmation et réservations du Cado d’Orléans sur cado-orleans.fr.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.