Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives



Accueil > Sports > Circuit Paul Ricard : 4e Grand Prix Camions du Castellet les 3 et 4 (...)

< >

Circuit Paul Ricard : 4e Grand Prix Camions du Castellet les 3 et 4 juin

mardi 23 mai 2017

Intense sera le week-end de Pencôte au Circuit Paul Ricard - 3 et 4 juin -, avec la 4e édition de la nouvelle ère du Grand Prix Camions du Castellet sur le tracé de 3,8km. Il s’agira de la deuxième manche de la Coupe de France Camions 2017, composée des courses de 24 bêtes de 5,5 tonnes, mais aussi de compétitions automobiles, d’animations pour petits et grands dont les expositions et parades de plus de 150 camions décorés, de spectacles et du championnat de France de Drift de la FFSA. Un week-end haut en couleurs à vivre en famille !

JPEG - 152.1 ko
(Photo Jean-Marie Farina )

Le quatrième Grand Prix Camions du Castellet - samedi 3 et dimanche 4 juin - fera la part belle aux courses des impressionnants mastodontes de 5,4 t (moteur 1200 chevaux, vitesse maxi 160km/h) de la Coupe de France Camions sur le Circuit Paul Ricard de 3,8km. Avec 24 pilotes, la Coupe 2017 enregistre un record d’engagés, où Thomas Robineau, tenant du titre, remet sa couronne en jeu au cœur de la meute, dans laquelle débarque un jeune loup de 16 ans seulement, Téo Calvet.

Des courses, des parades et du Drift dans une ambiance de fête

Ce 4e Grand Prix Camions du Castellet constituera un nouvel événement hors du commun au Circuit Paul Ricard. Car le week‐end sera encore riche en émotions pour toutes générations et centres d’intérêt confondus.
Pour les amateurs de compétitions, il y aura les quatre courses de la Coupe de France Camions, autant pour la Caterham R300 et de l’Academy, ainsi que trois épreuves de la Lotus Cup Europe FIA ; le 3,8km accueillera également deux parades des camions décorés.

Quant au championnat de France de Drift, il retrouvera avec bonheur le circuit du Driving Center où se dérouleront les « battles » (affrontements en duels).
Le Drift ? Une discipline extrêmement spectaculaire made in Japan, dont l’art consiste à faire virevolter son auto et à réaliser d’incroyables figures maîtrisées, tandis que les pneus cherchent désespérément de l’adhérence. De l’avis même d’un champion de la discipline : « La piste du Driving Center est délicate à l’attaque du déclenchement car il faut arriver avec beaucoup de vitesse et ralentir violemment ensuite, mais la partie centrale est très technique. »

Expositions, concerts, animations, Village enfants et fièvre du samedi soir

Chez France Routes, on précise que le Grand Prix Camions du Castellet procurera autant de plaisir aux petits qu’aux grands : « Ce seront deux jours pour profiter en famille d’une multitude d’expositions, d’animations et d’activités gratuites sur le site.
Stands des constructeurs de camions, exposition de plus de 150 superbes camions décorés, qui défileront samedi et dimanche sur la piste, et un village entier dédié aux loisirs. Camions télécommandés, mini‐concerts, jeux concours, animations OK Corral sur le thème indiens et cowboys, fête foraine, manèges, et auto‐tamponneuses notamment. Les plus jeunes pourront s’amuser dans l’espace qui leur est consacré, le Village enfants , avec structures gonflables, spectacles, ateliers de maquillage, jeux et goûters. Samedi soir, show de cascades sur la ligne droite de départ du Grand Prix, feu d’artifice et concert pour danser jusqu’au bout de la nuit !

Les camions de Grand Prix côté technique

Un camion de Grand Prix ? C’est un engin de 5,5 tonnes au moins - réparties ainsi, 3,3t sur l’essieu avant et 2,2 t sur l’arrière -, dont le moteur d’une cylindrée maximale de 13 000cm3 (13 litres) pourvu d’une bride d’admission d’air au turbo de 65mm maxi développe quelques 1 200 chevaux.
Il est accouplé à une boîte de vitesses de série à commande manuelle. Les systèmes Tipmatic et EPS notamment sont interdits, tout comme les ABS et antipatinages, ce qui explique l’apparente agilité des camions de GP.
Alors que les tracteurs utilisés sont capables d’atteindre 220km/h au Circuit Paul Ricard, leur vitesse maximale est règlementairement limitée à 160 km/h et ils sont contrôlés via un système GPS intégré. Un pilote qui accumulerait quatre excès de vitesse au cours d’un meeting pourrait en être exclu.

Le rendez-vous « géant » de l’année au Circuit Paul Ricard

Au Circuit Paul Ricard, où l’on est habitué à voir grand et même très grand, on considère le Grand Prix Camions du Castellet comme un rendez-vous vraiment géant : « C’est impressionnant avec les mastodontes de plusieurs tonnes qui s’affrontent dans un très haut niveau de performance avec une apparente agilité déconcertante en alternance avec les parades des camions décorés qui sont des œuvres d’art ; c’est aussi géant par l’esprit d’immense fête foraine et de foire à nulle autre pareille qui règne pendant le Grand Prix Camions du Castellet ; et c’est géant par l’ambiance que le public de professionnels et de passionnés fait régner au circuit Paul Ricard en cette occasion…Les courses annexes nous ramènent à l’échelle automobile, et depuis l’an passé le championnat de France de Drift nous a permis de découvrir l’excellence d’une discipline où se mêlent aussi technologie, pilotage et fun !  »

Il est à noter le samedi 3 juin, l’élection de l’Égérie du Circuit Paul Ricard : à la suite de grand casting lancé en mars dernier, les 10 finalistes pré-sélectionnées passeront devant un jury de 16h30 à 17h30 et l’une d’entre elles sera élue ambassadrice du Circuit.

2016 : un record avec 39 600 spectateurs et un Anthony Janiec au sommet

JPEG - 43.6 ko
(Photo Jean-Marie Farina )

L’an passé, près de 40 000 spectateurs étaient venus au Circuit Paul Ricard pour le 3e Grand Prix Camions et le championnat de France de Drift FFSA organisés par France Routes. Lesquels avaient confirmé le retour des grands événements de sports mécaniques sur le Plateau du Castellet. En piste, les GPC vit Anthony Janiec (MAN, Lion Truck Racing) signer une passe de quatre au sommet des podiums, entre deux rounds du championnat d’Europe. En ce qui concerne le championnat de France de Drift FFSA, 60 concurrents avaient participé à cette première historique au Circuit Paul Ricard.

Le programme : cliquez ici (pas d’accès public le vendredi)
Billetterie :
- Billet week-end, du samedi matin au dimanche fin d’après-midi : 35 €
- Billet dimanche : 20 €.
- Accès Paddock inclus
- Entrée gratuite pour les moins de 16 ans accompagnés d’un adulte.
- Abonnés : Entrée gratuite sur présentation du pass Club 2017.

Site web officiel : gpcamions-castellet.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.