Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Sports > Circuit Paul Ricard : 9e édition des "Dix Mille Tours du Castellet " les 1er (...)

< >

Circuit Paul Ricard : 9e édition des "Dix Mille Tours du Castellet " les 1er et 2 Septembre

mardi 21 août 2018

JPEG - 120.1 ko
Photo Morgan Mathurin

Au cours du premier week-end de septembre, la 9e édition des Dix Mille Tours du Castellet 2018 by Peter Auto constituera une preuve supplémentaire des liens qui unissent cet événement automobile sportif et historique au Circuit Paul Ricard. Pour cet incontournable meeting classique de fin de saison des VHC (Voitures historiques de compétition), seront réunies plus de 300 voitures de course issues de la production automobile sportive de la deuxième partie du XXe siècle jusqu’aux années 2000, mais aussi plus de 500 véhicules de collection que présenteront clubs et collectionneurs. En plus de rêver devant les plus belles autos du passé, les spectateurs pourront profiter d’un village d’animation avec boutiques et expositions. En nouveauté cette année, l’exceptionnel plateau Global Endurance Legends qui paradera avec des Prototypes et GT des années 1990 à 2000.

JPEG - 143.7 ko
Photo Morgan Mathurin
JPEG - 126.9 ko
Photo Morgan Mathurin
JPEG - 100.6 ko
Photo Morgan Mathurin

Chez Peter Auto, on précise à propos de cette désormais Classique sudiste : « Organisée plus tôt dans la saison que lors des années précédentes, la 9e édition des Dix Mille Tours du Castellet bénéficiera assurément des conditions estivales provençales sur la piste qui a accueilli le Grand Prix de France de F1. Et cet habituel rendez-vous de fin de saison des courses historiques accueillera donc de nouveau des passionnés dans le plus beau des écrins, le circuit Paul Ricard  ».

Les huit Plateaux by Peter Auto en compétition aux Dix Mille Tours 2018

Trente-cinq concurrents composeront le Plateau 2.0L Cup ; Classic Endurance Racing (81 concurrents, répartis en deux grilles) ; Euro F2 Classic (9 concurrents) ; Group C Racing (24 concurrents) ; Heritage Touring Cup (49 concurrents) ; Sixties’ Endurance (79 concurrents) ; The Greatest’s Trophy (16 concurrents). Soit sept catégories réparties en huit Plateaux, en ajoutant les démonstrations des Global Endurance Legends, autrement dit les Prototypes et les GT des années 1990 à 2000 (22 voitures). Du côté des pilotes, on notera en particulier la présence de solides « furieux » du volant qui écrivirent de superbes pages de l’histoire des 24 Heures du Mans et gravèrent leurs noms au palmarès : l’italien Emanuele Pirro, le français Gérard Larrousse, le britannique Derek Bell, et notamment le monégasque Stéphane Ortelli.

La nouvelle 2.0L Cup : avec les Porsche 911 d’avant 1966

Cette série est ouverte aux Porsche 911, 2 litres à châssis court pré-1966. Peter Auto continue ainsi à élargir et développer son offre de plateaux en compétitions historiques avec la 2.0L Cup. Un plateau monotype réservé aux voitures conformes au règlement de la FIA (Fédération internationale de l’automobile) d’avant 1966. La 2.0L Cup répond à une demande importante de la part de concurrents désireux de piloter leurs autos dans le cadre d’un plateau spécifique. Elle a été créée en association avec les Britanniques Lee Maxted-Page (spécialiste Porsche Classic & Racing) et James Turner (directeur de 2L Racing Group). Cette nouvelle 2.0L Cup accueillera 35 voitures soit l’occasion de voir d’anciens pilotes de la marque au volant de certaines d’entre elles.

Classic Endurance Racing 1 et 2 : GT 1966-74 (75-81) & Protos 1966-71 (72-81)

Avec deux grilles de départ de 51 voitures (CER 1) et 30 pour le CER 2, parmi lesquelles des Porsche 935, BMW M1, Lola T70, Ferrari 512 BBLM, aux mains de pilotes décidés à faire honneur à leur glorieux passé, le spectacle sera total. Depuis 2004, Classic Endurance Racing se fait l’écho d’une période - 1966 à 1981 - où les courses d’endurance régnaient sur le sport automobile. C’était la glorieuse époque des Ford GT40, des Porsche 910, des Ferrari 512. et de leurs pilotes. Jacky Ickx, Henri Pescarolo, Gérard Larrousse entre autres, dont le terrain de jeux ne se limitait pas aux extraordinaires 24H du Mans et s’étendait au championnat du Monde des Voitures de Sport.

Euro F2 Classic : Formule 2, FB et Formule Atlantic de 1967 à 1978

Créée en 2017, l’Euro F2 Classic n’est autre que la première série de monoplaces by Peter Auto. Elle regroupe les monoplaces de F2 qui ont fait les grandes heures du Championnat d’Europe de 1967 à 1978 : Brabham, Chevron, Ferrari, Lola, Lotus, March, Martini, Matra, McLaren, Osella, Ralt, Surtees ou Tecno.
Considérée comme l’antichambre de la F1, elle a formé pendant une décennie des pilotes qui allaient marquer l’histoire du sport automobile. Les champions avaient pour noms Jacky Ickx, Jean-Pierre Beltoise, Johnny Servoz-Gavin, Clay Regazzoni, Ronnie Peterson, Mike Hailwood, Jean-Pierre Jarier, Patrick Depailler, Jacques Laffite, Jean-Pierre Jabouille, René Arnoux et Bruni Giacomelli.

Group C Racing : Prototypes de 1982 à 1993

En vigueur de 1982 à 1993, le règlement du Group C a engendré des voitures légendaires qui ont écrit quelques-unes des plus belles pages des 24 Heures du Mans et du Championnat du Monde d’Endurance. D’abord dominée par les Porsche 956, malgré la résistance valeureuse des Lancia LC2, la compétition s’est progressivement renforcée pour atteindre des sommets avec la montée en puissance des Jaguar, Mercedes, Toyota, Nissan et Mazda. Aux côtés des grands constructeurs, des « artisans » comme Cougar, Dome, Rondeau, Spice et WM s’illustrent grâce à une interprétation habile du règlement, basé essentiellement sur une limitation stricte de la consommation en carburant. Abandonnée au début des années 90 après une période de cohabitation avec les voitures de Sport 3.5 - Peugeot 905, Jaguar XJR-11, Porsche 962C -, l’ère des Group C reste considérée comme le véritable Âge d’Or de l’Endurance.

Heritage Touring Cup : Voitures de Tourisme 1966-1984

L’Heritage Touring Cup connaît un succès grandissant auprès des propriétaires et des pilotes de berlines qui animèrent la grande époque du Championnat d’Europe de Tourisme (ETCC) entre 1966 à 1984, dont le point d’orgue de la saison était constitué par les 24 Heures de Spa-Francorchamps, terrain de jeu favori de la plupart des constructeurs et des pilotes parmi les plus illustres. Cette longue période dédiée au Tourisme fut l’occasion pour nombre de constructeurs d’aligner et d’imposer leurs modèles les plus emblématiques. On retrouvera en piste les Ford Escort 1600 RS, les BMW 635 CSi et 3.0 CSL notamment.

Sixties’ Endurance : Voitures de sport Pré-63 & GT Pré-66

Le championnat Sixties’ Endurance, ouvert aux voitures de Sport d’avant 1963 et aux GT d’avant 66, est une superbe occasion d’admirer en piste les icônes du championnat du monde de l’époque. Réels temps fort de l’endurance, ces courses de deux heures mélangent une très grande diversité de voitures (Shelby Cobra, Jaguar Type E, Chevrolet Corvette, Lotus Elan, Porsche 911… 79 au total) tant dans les périodes, 1950 à 1965, que pour les cylindrées. Particularité de cette série by Peter Auto, un classement à l’indice de performance complète le traditionnel classement Scratch. Il fait la part belle aux petites cylindrées et aux voitures les plus anciennes face à leurs concurrentes les plus puissantes et les plus récentes.

The Greatest’s Trophy : Voitures de Sport & GT d’exception

Depuis 2015, dans la perspective de rendre le Trofeo Nastro Rosso toujours plus attractif en voitures d’exception, Peter Auto accueille également les belles carrosseries d’autres marques renommées, Aston Martin DB4 GT et DB4 GT Zagato, Mercedes-Benz 300 SL et autres Porsche 550.
Dorénavant baptisé The Greatest’s Trophy, ce plateau est ouvert à tous les grands modèles d’exception qui ont marqué les épreuves d’endurance majeures des années 1950 et 60. Respect et fair-play sont les maîtres mots des gentlemen compétiteurs du Greatest’s Trophy. C’est une rare possibilité de voir en action les icônes de l’âge d’or des plus grandes marques : Ferrari 250GT Berlinetta, Alfa Romeo Giulia TZ et Giulietta SZ, Aston Martin DB2 Vantage, Porsche RSK 718-60 spyder ; autant de modèles dont certains ont été produits en nombre limité et dont la valeur n’a cessé de grimper au cours des dernières décennies.

En démonstration : les GT & Protos des Global Endurance Legends des années 1990-2000

Pour la première fois en 2018, le Global Endurance Legends se joindra aux plateaux historiques pour des démonstrations en piste avec des voitures particulièrement appréciées de tous. Le plateau est constitué de 22 GT et de Prototypes qui ont couru les plus célèbres épreuves d’endurance dans les années 1990 et 2000 : Ferrari 333 SP, 550 GT1 ou F355 Challenge, Porsche 933 et 996, Chevrolet Corvette Z06 GT3, Peugeot 908 HDi FAP.

Le mot de l’organisateur

Patrick Peter, Peter Auto rappelle : « Les Dix Mille Tours du Castellet sur le Circuit Paul Ricard constituent le plus grand événement de courses historiques dans le Sud de la France. Plus de 300 voitures anciennes, des années 1950 aux années 2000, s’affrontent en piste dans huit plateaux distincts. Il y en a pour tous les goûts : de l’endurance, du tourisme, de la monoplace. Les paddocks sont accessibles aux spectateurs, c’est l’occasion d’approcher les pilotes et les mécaniques. Et sur les parkings, plus de 500 voitures de clubs présentent une rétrospective complète de l’histoire de l’automobile. »

Cela s’est passé aux Dix Mille Tours du Castellet 2017

Fidèle parmi les fidèles du Circuit Paul Ricard, afin de terminer en beauté leur saison 2017, Patrick Peter et l’équipe Peter Auto avaient proposé à l’automne au public provençal leur traditionnel week-end de rêve. On retrouvait notamment sur la plus haute marche des podiums : Kriton Lendoudis et Rui Aguas (Mercedes Benz C11, 1989) en Group C ; 1. Christian Dumolin et Christophe Van Riet (Shelby Cobra 289, 1965) en Sixties’ Endurance ;. V. Gaye (Ferrari 275 GTB/C, 1966) en Trofeo Nastro Rosso ; 1. Marc Devis (TOJ SC 303, 1978) en Classic Endurance Racing ; Christian Traber (BMW 3.0 CSL, 1973) en Heritage Touring Cup ; Martin Stretton (March 742, 1974) en Euro F2 Classic.

Horaires des roulages :

Vendredi 31 août (pas d’accès public)
- 09h30 : Essais privés Sixties’ Endurance
- 10h20 : Essais privés The Greatest’s Trophy
- 11h10 : Qualifs 1 Group C Racing
- 12h05 : Session Clubs 1
- 12h30 : Session Clubs 2
- 13h00 : Essais privés Heritage Touring Cup
- 13h40 : Essais privés Euro F2 Classic
- 14h10 : Essais privés Classic Endurance Racing 2
- 15h05 : Démo 1 Global Endurance Legends
- 15h55 : Qualifs The Greatest’s Trophy
- 16h45 : Qualifs Sixties’ Endurance
- 17h35 : Session Clubs 3

Samedi 1er septembre
- 08h30 : Qualifs 2 Group C Racing
- 09h25 : Essais privés 2.0L Cup
- 10h05 : Essais privés Classic Endurance Racing 1
- 11h00 : Qualifs Heritage Touring Cup
- 11h50 : Qualifs Euro F2 Classic
- 12h20 : Session Clubs 4
- 12h45 : Session Clubs 5
- 13h15 : Course 1 The Greatest’s Trophy
- 14h00 : Qualifs Classic Endurance Racing 2
- 14h55 : Démo 2 Global Endurance Legends
- 15h50 : Course 1 Group C Racing
- 16h45 : Qualifs 2.0L Cup
- 17h25 : Qualifs Classic Endurance Racing 1
- 18h25 : Course Sixties’Endurance

Dimanche 2 septembre
- 08h30 : Course 2 The Greatest’s Trophy
- 09h20 : Course 1 Euro F2 Classic
- 10h00 : Course Classic Endurance Racing 2
- 11h10 : Session Clubs 6
- 11h35 : Session Clubs 7
- 12h05 : Course Heritage Touring Cup
- 13h20 : Course 2 Group C Racing
- 14h15 : Démo 3 Global Endurance Legends
- 15h05 : Course 2 Euro F2 Classic
- 15h45 : Course Classic Endurance Racing 1
- 17h00 : Course 2.0L Cup

Accès public
Enceinte générale gratuite - Accès Paddock 10 euros pour les 2 jours en prévente (15 euros par jour sur place) - Gratuit moins de 16 ans accompagnés et pass abonnés.
Vivre l’événement en VIP
Avec Inside Motorsport, il est possible d’assister aux "Dix Mille tours" dans des conditions privilégiées : accès en loge avec vue panoramique sur la piste, visite des coulisses du circuit, accès Pit Walk (grille de départ), tour de circuit depuis la voie de sécurité … Tarif : 280 euros par personne pour 1 journée ou 470 euros pour le week-end
Réservations : team@inside-motorsport.fr ou 09 83 81 91 93
Plus d’info : peterauto.peter.fr

Messages

  • Y’a Le Castellet mais y’a Historic Grand Prix Zandvoort ( https://historicgrandprix.nl/english/ )

    Historic Grand Prix Zandvoort presents an impressive international programme
    From 31 August until 2 September, 2018, Circuit Zandvoort will be hosting the seventh running of the Historic Grand Prix Zandvoort. This year, once again, the tens of thousands of spectators will be treated to a mix of international top-level series that includes two spectacular new categories. Get ready for three days of historic Formula 1, Formula 2 , Formula 3, DTM, Le Mans style sports cars and much, much more ! Tickets are available at reduced rates in pre-sale until 1 April.
    Worldwide, only four historic racing categories can proudly boast about official FIA status. The Historic Grand Prix Zandvoort is the only event where all these categories will be on track. The Historic Grand Prix Zandvoort will be setting the stage for the inaugural FIA Historic Formula 3 European Cup, open to Formula 3 cars built between 1971 and the end of 1984. Circuit Zandvoort has been appointed as the venue for the event to acknowledge the track’s long and rich heritage in Formula 3. This started almost 70 years ago with rounds of the 500 cc Formula 3 class that will be back for this year’s Historic Grand Prix Zandvoort. The world-renowned Masters of Formula 3 is also a part of Zandvoort’s heritage. This year, the FIA Formula 3 European Championship will be back at Circuit Zandvoort during the DTM event that has become a tradition in its own right.
    DTM tin top action
    The ‘Tourenwagen Classics’ series revives the history of the DTM from the 1980s and 90s, among others. For the first time, the Historic Grand Prix Zandvoort will be welcoming an impressive field of DTM classics like the Mercedes 190 Evo 2, BMW M3 and Alfa 155 V6. DTM stars like Roland Asch, Kurt Thiim and Altfrid Heger, who are regular competitors, are the icing on the cake !
    Formula 1, and much more
    Of course, the familiar crowd’s favourites will be present, too. The FIA Masters Historic Formula One Championship with Formula 1 cars from 1966-1985 will bring back the spectators to the era of the Dutch Grand Prix. The FIA Masters Historic Sports Car Championship accommodates, among others, brawny Le Mans style sports prototypes from 1962-1974. The FIA Lurani Trophy for Formula Junior cars ranks among the jewels of historic motorsport and is one of the favourites for many spectators of the Historic Grand Prix Zandvoort. Further good news is the return of the Historic Formula 2 class to the Zandvoort dunes.
    Full grids
    Like last year, the Gentlemen Drivers (pre-1966 GTs) and Pre-66 Touring car classes will be combined with the GTs and the touring cars from the Dutch historic touring car and GT championship (NK HTGT). This is a guarantee for full competitive grids and thrilling duels. The same can be said about the NK GTTC, the successful Dutch category for touring cars and GTs from 1966-1981.
    Spectacular and special demonstration runs also traditionally rank among the highlights of every Historic Grand Prix Zandvoort. Currently, the event organisers are working hard to exceed expectations once again this year !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.