Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Economie > Club à dimension nationale, Assises de la transition énergétique, mécénat... : (...)

< >

Club à dimension nationale, Assises de la transition énergétique, mécénat... : le Club immobilier Marseille-Métropole-Provence s’inscrit dans l’avenir

mercredi 7 février 2018

C’est au Mucem que Fabrice Alimi a présenté les nombreuses actions qui animeront le Club Immobilier Marseille-Métropole-Provence -dont il est le président- tout au long de l’année 2018. Actions qui débuteront le 13 février, à Marseille, avec les 4e Assises de la Transition Énergétique en région Paca.

JPEG - 117.6 ko
Fabrice Alimi a présenté les nombreuses actions qui animeront le Club Immobilier Marseille-Métropole-Provence tout au long de l’année 2018 (Photo Robert Poulain)

« L’année qui s’ouvre sera celle d’une accélération dans l’action de notre club, à travers de nouvelles passerelles avec les mondes politique, économique et institutionnel », annonce Fabrice Alimi qui affiche l’ambition du Club : « Nous préparons activement la mise en œuvre d’une Confédération nationale des clubs de l’immobilier de France, que j’ai souhaité et inscrite dans ma feuille de route, avec l’objectif d’une représentation de nos métiers à l’échelle nationale », explique-t-il avant d’annoncer que « s’en suivra probablement l’hiver prochain et à Marseille, le 1er Congrès national des clubs immobiliers ». Fabrice Alimi rappelant :« Au Club, nous sommes complémentaires aux corporations, aux syndicats professionnels. Nous travaillons, de façon bénévole et engagée, pour nos métiers qui structurent le territoire. Notre seul intérêt c’est le territoire, son attractivité ». Et d’en venir aux Assises de la transition énergétique : « Elles sont parties d’une idée simple. Il y a de plus en plus de normes pour construire un bâtiment. Alors, soit on subit la norme, soit on voit ce que l’on peut faire de bien. La première année nous avions l’ambition de réunir une soixantaine de personnes, elles étaient 110, 180 la deuxième puis, plus de 200 l’an dernier. Lors de cette édition 2017 nous avons bâti une offre d’ingénierie de mix énergétique, première nationale en France. En six mois nous avons fait basculer 6 000 logements du territoire destinés à une seule énergie vers un mix. Un système qui pourra évoluer en fonction de la technologie ». L’opération a un coût : « 2 à 3 000 euros par logement, mais nous faisons en sorte que ce soit neutre pour l’acheteur qui, en revanche, grâce à ce système, va économiser 500€ par an. Nous avons alors proposé à une banque de prendre en compte, dans ses prêts, ces 500 euros supplémentaires ».

Le 13 février, une conférence interactive aura pour thème "la smart attitude jusque dans le portefeuille"

Le 13 février, se tiendra une conférence interactive qui aura pour thème "la smart attitude jusque dans le portefeuille". En amont, une première, une exposition à la Coque, préfiguration du salon de l’innovation en matière énergétique, réservé aux professionnels, que le club entend mettre en place. Puis d’en venir à l’ambition de créer un club national : « Nous sommes regardés très attentivement car il n’existait pas de club transverse proposant des animations tout au long de l’année comme nous le faisons. Puis, un club s’est créé voilà un an et demi sur Toulon, un autre a vu le jour à La Réunion et, à venir les villes de Nice et Montpellier. Nous avons des contacts avec des personnes sur Paris, Lyon Strasbourg... D’où l’idée de créer un club national de l’immobilier ». Insiste sur l’importance d’une telle initiative : « Au niveau national nous pourrons prêcher la bonne parole, favoriser un travail dans la transversalité. Nous pourrons partager la communication, avoir une base de données juridiques. A l’échelon territorial nous poursuivrons notre action dans la proximité et les deux échelons seront aussi importants l’un que l’autre ». Puis d’en venir au partenariat que le Club a mis en place avec le Mucem : « Ce musée a changé le regard que l’on porte sur Marseille, tant au niveau national qu’européen. Nous avons donc un devoir de retour et, lorsqu’un partenariat nous a été proposés, nous avons accepté le principe. Nous avons pris notre bâton de pèlerin pour prêcher la bonne parole et, ainsi, nous avons constitué une agrégation de chefs d’entreprise de PME et de TPE qui, seules, ne peuvent avoir accès au mécénat, mais le peuvent avec le Club. Nous avons réussi un pari qui n’était pas gagné d’avance puisque les entreprises s’engagent pour trois ans sur l’exposition "Connectivité" qui raconte une histoire des grandes cités portuaires de la Méditerranée des XVIe et XVIIe siècles : Istanbul, Alger, Venise, Gênes, Séville et Lisbonne. » Exposition qui invite les visiteurs à un saut dans le temps. « Cette histoire urbaine, ajoute-t-il, est également abordée aujourd’hui, à travers l’évolution de territoires portuaires contemporains : les mégapoles d’Istanbul et du Caire et les métropoles de Marseille et de Casablanca  ». Fabrice Alimi de lancer en conclusion : « Quelle fierté pour nous de constituer une première en France par le mécénat d’un collectif avec un musée national ».
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.