Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Ailleurs > Politique > Comment va le Monde ? par Marc La Mola : Son vrai visage

< >

Comment va le Monde ? par Marc La Mola : Son vrai visage

jeudi 18 octobre 2018

Il est parfois des moments capables de révéler des personnalités, de dévoiler des attitudes indignes d’une fonction et de confirmer ce qui restait jusqu’alors sous-jacent. Il est encore dans des carrières de flic des instants qui resteront gravés à jamais dans la tête, qui marqueront pour toujours et laisseront des traces indélébiles. Que ces moments soient violents ou seulement décalés ils reviendront comme des leitmotivs et animeront les repas de famille et les réunions professionnelles.

Ces moments-là, les policiers viennent d’y être confrontés lors de la perquisition effectuée au siège de la France Insoumise, des moments filmés et diffusés allégrement sur la planète web afin de faire voir de façon flagrante, le véritable visage de monsieur Mélenchon ! Mais, est-ce suffisant pour que le plus grand nombre comprenne, est-ce suffisant pour que ceux qui vont se rendre aux urnes prennent conscience de la dangerosité de ce député leader d’un parti révélé dangereux et enfin est-ce que ces images vont enfin convaincre les Marseillais du potentiel que présente celui qui sera certainement candidat à la mairie de Marseille … ?

Il est vrai qu’à Marseille nous sommes coutumiers des comportements outranciers, des débordements verbaux et autres attitudes ; il est toujours vrai que sur la Canebière on aime les braillards, les gueulards et ceux qui n’hésitent pas à quitter l’habitacle de leur voiture pour "aller faire le coup de poing" contre celui qui aurait eu l’outrecuidance de subtiliser la place de stationnement convoitée. Bref nous sommes habitués à être ridicules et n’hésitons pas à nous foutre dans des situations inextricables pour des futilités ! Mais voilà le sieur Mélenchon lui n’est pas un Marseillais comme les autres, d’ailleurs il n’est même pas Marseillais tout simplement, le sieur Mélenchon lui est différent de vous et moi par les fonctions qu’il occupe, par les aspirations qui sont les siennes et notamment lorsqu’il reluque le siège de premier magistrat de la cité phocéenne. Imaginer un individu si irrespectueux des institutions et capable de se mettre dans de tels états à la fonction territoriale suprême me glace le sang et me fait faire des cauchemars lancinants depuis plus deux jours.

Mais monsieur Mélenchon est aussi capable d’autres débordements, il est encore susceptible de penser que son statut de parlementaire lui procure une impunité qu’il a trop souvent dénoncée lorsque ses opposants tentaient d’en bénéficier, lorsque la police descendait dans les sièges des partis d’opposition aux fins de perquisitions. Bref, il incarne encore la mauvaise foi et la malhonnêteté intellectuelle et pire encore la trahison même de ce qu’il clame être son credo : l’égalité sociale !

J’ai souvenir de ces matins frais où mes collègues et moi descendions dans des cités des quartiers Nord afin d’y procéder à une perquisition chez un petit dealer. J’ai souvenir du craquement du bois de la porte d’entrée cédant sous les coups de bélier et de l’odeur de la famille encore endormie. J’ai souvenir des opérations de police parfois violentes que nous menions là chez un pauvre bougre ayant tenté de faire carrière dans la vente de produits stupéfiants, un justiciable lambda ne bénéficiant d’aucune impunité et que le rouleau compresseur de la justice allait broyer dans les heures qui allaient suivre. J’ai souvenir de cela et de tant d’autres choses …

Mais voilà, nous venons d’assister à une franche révélation grâce à une opération de police, une affaire nous ayant permis de faire tomber un masque que portait un guignol que sa position avait rendu intouchable ! Merci monsieur Mélenchon d’avoir révélé cette incapacité à vous comporter comme un vrai élu de notre République, comme un véritable député respectueux de la justice et des services de police ! Mais voyez-vous monsieur Mélenchon ce qui choque encore plus le citoyen que je suis demeure votre attitude envers cette journaliste originaire du sud et vous ayant questionné sur les faits.
Ce qui me bouleverse monsieur est bien votre dédain envers cette interlocutrice faisant son travail, ce travail faisant la fierté de notre société, cette mission capable d’informer le citoyen sur des comportements malhonnêtes dont vous vous rendez auteur. Sans scrupules vous avez osé vous gausser de son accent, de son identité et au-delà, de sa culture. Car voyez-vous monsieur Mélenchon un accent incarne tout cela.
Votre vrai visage est bien laid monsieur …

A lire aussi de Marc La Mola
- Ça va beaucoup mieux !
- Le poing levé et la mauvaise foi..
- L’Oncle Sam et la Mère Denis
- Bouillabaisse et Kalachnikov
- Marseille : Peur sur la ville !
- Aquarius et Mussolini
- Pauvres de nous !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.