Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Culture > Musique / Opéra > Concert des 20 ans au Grand Théâtre de Provence d’Aix - Café Zimmermann ou une (...)

< >

Concert des 20 ans au Grand Théâtre de Provence d’Aix - Café Zimmermann ou une heureuse mondialisation au service de la musique baroque

dimanche 27 janvier 2019

JPEG - 134.8 ko
Les Café Zimmermann dans le patio aux pierres dorées du Grand Théâtre de Provence. Au centre, Céline Frisch et Pablo Vatetti les fondateurs de l’ensemble. (Photo Jean-Baptiste Millot)

Café Zimmermann fête ses vingt ans. Drôle de nom pour un ensemble pratiquant la musique baroque, penseront certains. Que nenni ! Au 18e siècle, à Leipzig, Gottfried Zimmermann, importateur de café, démocratisait la consommation de cette boisson très exotique et l’écoute des musiques d’alors puisqu’il conviait, chaque semaine, dans son établissement, un orchestre formé d’étudiants, le Collegium Musicum créé en 1702 par Telemann, qui fut longtemps dirigé par Bach. « Il y a vingt ans, se souvient Céline Frisch, claveciniste de l’ensemble et enfant du pays d’Aix, lorsque nous avons décidé de créer un orchestre, cette référence historique nous a séduits. Notre ensemble était composé de musiciennes et musiciens issus des classes de la Schola Cantorum de Bâle et notre répertoire d’alors réservait une large part à Bach et à sa famille. » La (re)naissance de Café Zimmermann était aussi liée à la volonté de quelques instrumentistes de se retrouver pour porter leur regard, forcément unique et différent de celui des autres, sur la musique baroque, étudier les partitions de façon collective pour livrer des interprétations très personnelles respectant ce qui était écrit en créant un son, lui aussi unique. « La démarche était d’autant plus intéressante, poursuit Céline Frisch, que le noyau dur de Café Zimmermann était constitué de musiciens venus d’horizons différents. Argentine avec Pablo Valetti, République tchèque pour Petr Skalka, Canada pour Patricia Gagnon et la France pour moi-même. Celles et ceux qui nous ont rejoint ont complété ce tour du monde. Je pense que cette mondialisation, pour le coup heureuse, a enrichi notre réflexion au moment d ‘envisager et de travailler les interprétations avec notre propre langage. » Une mondialisation qui concerne aussi leur mécène, de nationalité Belge, qui permet, entre autres, à Pablo Valetti de jouer sur un instrument d’époque exceptionnel. Cet édifice musical a donné quelques pépites à la musique baroque, notamment les concerts avec plusieurs instruments de Bach, enregistrés chez Alpha et qui comptent aujourd’hui au rang de références. En 2011, Café Zimmermann prend ses quartiers de répétition au Grand Théâtre de Provence. Une résidence appréciée tant par les musiciens que par les mélomanes et Dominique Bluzet, le directeur du Grand Théâtre : « Nous continuons, cette saison encore, la belle collaboration avec le Café Zimmermann et ses fondateurs, la claveciniste Céline Frisch et le violoniste Pablo Valetti, initiée en 2011. Cette complicité artistique a permis de développer un véritable public pour cet ensemble de musique baroque, en contribuant fortement au visage social de l’aventure à travers une série de concerts à l’hôpital, en milieu carcéral et d’un parcours pédagogique mis en œuvre avec des écoles primaires d’Aix-en-Provence. » Le 7 février prochain, Café Zimmermann, en grande formation, fêtera ses 20 ans au Grand Théâtre de Provence avec un concert consacré au cantor de Leipzig dont seront donnés deux suites et trois concertos. Mais il y a fort à parier qu’il y aura aussi quelques surprises… Car si Bach est leur « chouchou », les Zimmermann ont aussi abordé le répertoire baroque italien, offrant quelques beaux enregistrements, dont le deuxième livre de l’Estro Armonico de Vivaldi, le concerto en sept parties de Charles Avison ou, dernier opus en date publié chez Alpha, les concerti grossi de Francesco Geminiani. Un concert exceptionnel pour souffler vingt bougies. A ne manquer sous aucun prétexte.
Michel EGEA

Pratique. Café Zimmermann fête ses 20 ans, le 7 février à 20 heures au Grand Théâtre de Provence. Renseignements et réservations au 08 2013 2013. lestheatres.net

Un coffret collector pour les 20 ans
C’est un superbe cadeau d’anniversaire que l’éditeur Alpha offre à Café Zimmermann et à tous les mélomanes avec un coffret anniversaire regroupant, en 16 CD, les enregistrements de l’ensemble en compagnie de ses invités (Gustav Leonhardt, Rupert Charlesworth et Dominique Visse, entre autres) ainsi que les Variations Goldberg et les pièces de clavecin et airs d’après M. de Lully par Céline Frisch. Des opus qui bénéficient du savoir faire d’Alpha et, en particulier d’Aline Blondiau et Hugues Deschaux dont la direction artistique et les prises de son garantissent de somptueuses écoutes. 15 h 52 de bonheur total à savourer sans retenue.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.